4 conseils avant de souscrire une assurance habitation

49

Afin de protéger votre maison ou votre appartement lors de son acquisition, il est important de souscrire une assurance habitation. En effet, c’est elle qui vous permettra de vous décharger des frais que peuvent causer des dommages ou des dégâts imprévus à votre habitation. Nous vous donnons, dans notre article du jour, 4 conseils à suivre et à prendre en compte avant de souscrire une assurance habitation.

1. Analysez les garanties proposées

Chaque assureur et chaque contrat d’assurance habitation proposent des garanties différentes. En effet, votre protection est plus ou moins étendue selon les options que vous choisissez. Prenez notamment en compte que plus votre assurance va être complète et vous protéger de manière large, plus celle-ci va vous coûter cher. Nous vous conseillons d’opter pour un contrat adapté à vos besoins, comme celui que propose la Macif, assureur pour professionnels et particuliers. Vous avez la possibilité d’établir une assurance habitation modulable selon votre budget et votre mode de vie, ce qui est un véritable avantage.

A lire aussi : Comment évolue le bonus auto ?

2. Etudiez le traitement des biens immobiliers et mobiliers

Votre contrat d’assurance habitation couvre en majeure partie votre bien immobilier. Nous vous recommandons fortement d’assurer la totalité de sa valeur pour vous dédouaner de toute responsabilité financière en cas de sinistre. Vérifiez donc que sur votre contrat il n’est pas stipulé de limitation du montant remboursable. Il en est de même pour le traitement de vos biens mobiliers, sur lequel il est important que vous vous renseigniez en amont. Sachez que la plupart des assureurs prennent en compte la valeur d’usage « naturelle » de vos objets, ainsi que leur valeur à neuf pour calculer le montant du remboursement auquel vous aurez droit.

3. Prenez en compte le niveau de franchise et le délai de carence

Lors de la souscription à votre contrat d’assurance habitation, vous ferez face à deux termes particuliers : la franchise et le délai de carence. La franchise est la somme qui vous restera à charge en cas de dommages malgré la couverture de votre assurance. Selon les garanties, son niveau peut varier donc il est important d’y accorder une certaine attention. Le délai de carence correspond à la période, en début de contrat, durant laquelle votre indemnisation habitation ne s’applique pas. Il peut être intéressant de se pencher sur ce point pour veiller à ce que celle-ci ne soit pas trop longue.

A voir aussi : Comment savoir si une maison à une hypotheque ?

4. Vérifiez les exclusions

Avant de souscrire une assurance habitation, vous devez aussi prendre connaissance des exclusions que présente votre contrat. Ainsi, ces exclusions peuvent porter sur des sinistres, des personnes, des biens, des lieux ou encore des comportements. Lorsque ces critères sont exclus, cela signifie qu’ils ne sont pas couverts par l’assurance habitation. Généralement, les contrats classiques excluent les dommages corporels volontaires, les dommages corporels entre les membres d’une même famille ou encore les dommages causés dans le domaine professionnel.

——————–

Nous espérons vous avoir donné nos meilleurs conseils pour que vous fassiez le meilleur choix en termes d’assurance habitation.