Comment bien gérer sa location ?

1043

Vous êtes propriétaire d’une maison, d’un appartement ou même d’un terrain que vous souhaitez mettre en location ? Il s’agit d’un projet dont la mise en œuvre ne s’improvise pas. Heureusement qu’il existe certaines astuces pratiques pour tirer aisément votre épingle du jeu. Découvrez comment réussir la gestion de votre location.

Confiez votre gestion locative à un spécialiste

Faire appel à un spécialiste de la gestion locative est le premier réflexe à avoir lorsque vous souhaitez rentabiliser votre investissement locatif. En effet, la gestion d’un bien immobilier en location nécessite généralement du temps et certaines compétences spécifiques propres à un administrateur de bien. Il s’agit de professionnels formés pour gérer aisément toute sorte de bien en location. Ils emploient de ce fait des outils et des techniques professionnels qui garantissent l’atteinte de vos objectifs.

Lire également : Location de box à Pessac : les différentes options disponibles

Confier la gestion locative de votre bien immobilier à un professionnel vous garantit la tranquillité d’esprit durant toute la procédure. Le spécialiste se charge en réalité de toutes les contraintes administratives et juridiques relatives à la gestion locative du bien. Il est question par exemple de l’établissement des actes de la gestion. De plus, grâce à leur connaissance du marché, les entreprises de gestion locative vous proposent des services parfaitement adaptés aux réalités du secteur. Ces services concernent notamment le fait de fixer le montant du loyer, le règlement des litiges, le choix des assurances, le calcul des changes, etc.

Si vous recherchez un promoteur, nous vous recommandons de miser sur un professionnel agréé. Ceci garantit la qualité et la conformité des produits et services proposés. Lorsque votre administrateur de bien est agréé, cela vous rassure également sur la fiabilité de ce dernier et vous protège des risques d’escroquerie. Par ailleurs, une agence de gestion locative lorsqu’elle est performante propose des offres groupées de services avec des tarifs préférentiels. En faisant appel aux services d’une agence de gestion locative, vous profitez aussi de son large réseau pour trouver des locataires ou les prestataires pour le logement. Cet atout limite la vacance locative et optimise le rendement de l’investissement locatif.

A lire également : Comment louer un local professionnel ?

projet gestion locative

Un particulier s’est tourné vers un promoteur à Nantes afin de gérer la location de son bien immobilier.

Élaborer un projet de gestion bien détaillé

Pour réussir la gestion locative de votre bien immobilier, il est très important d’élaborer au préalable un projet de gestion. Ce dernier servira de feuille de route durant la suite de l’opération. Pour le rédiger, il faut dans un premier temps s’informer en ce qui concerne les différentes tâches qu’implique la gestion locative d’un bien. Notez que ces tâches peuvent varier selon le type de bien concerné. Toutefois, il s’agit habituellement :

  • de rechercher des locataires,
  • de vérifier régulièrement les assurances,
  • d’envoyer les avis d’échéance,
  • de suivre des travaux,
  • d’informer les locataires de nouvelles décisions.

Le projet de gestion, lorsqu’il est bien rédigé, doit aborder de façon claire le revenu que doit percevoir le propriétaire du bien. Pour ce faire, il faut analyser les tendances du marché en ce qui concerne les coûts du loyer, les assurances, etc. Toutefois, il est recommandé d’adapter au fur et à mesure votre projet de gestion locative aux réalités du terrain une fois que vous vous serez lancé. N’hésitez pas à prendre conseil auprès de professionnels pour rédiger un projet de gestion locative performant.

Respectez les dispositions légales de la gestion locative

À l’instar de tout autre projet immobilier, la gestion locative est encadrée par un cadre réglementaire très strict. D’abord, bien que vous ayez la liberté en tant que propriétaire d’un bien immobilier en location de fixer le montant de votre loyer, la loi prévoit certaines dispositions dans ce cadre. Entre autres dispositions, l’Institut National des Statistiques et des Études Économiques (INSEE) fixe chaque année un plafond d’augmentation annuel à ne pas dépasser. Depuis octobre 2022 et jusqu’en juillet 2023, il ne faut pas dépasser :

  • 3,5 % du montant du loyer en métropole,
  • 2,5 % du montant du loyer en outre-mer,
  • 2 à 3,5 % du montant du loyer en Corse.

Toutefois, pour que ces pourcentages soient obligatoires, il faut que le bail de location prévoie que le loyer puisse être révisé chaque année suivant la valeur de l’évolution de l’Indice de Référence des Loyers (IRL). En ce qui concerne toujours les loyers, la loi prévoit qu’en cas de renouvellement de bail ou de changement de locataire, le montant fixé lors de la première location ne doit pas dépasser le loyer de référence majoré. Il faut noter que ce loyer de référence est déterminé par un observatoire basé sur les loyers de la localité dans laquelle se trouve le bien concerné. La loi ALUR de mars 2014 exige que la restitution des frais se fasse sur un délai d’un mois après la remise des clés.

immobilier gestion locative

Gestion locative : faites régulièrement des états des lieux

La réussite de votre projet de gestion locative dépend en grande partie de la qualité du bien en location. Il est donc recommandé de toujours veiller à ce que ce dernier soit toujours attractif et réponde aux normes. Pour cela, l’état des lieux est un outil très efficace, il s’agit d’une opération de diagnostic minutieuse. Il se réalise pièce par pièce. Une attention particulière est accordée aux murs, aux plafonds, aux sols, mais aussi à la robinetterie, au carrelage, à l’électricité, à l’alimentation en eau, à l’huisserie, etc.

L’état des lieux permet de détecter les éventuels vices du logement. Il est donc plus simple d’engager des travaux pour les corriger et rendre la maison en bon état. La loi impose la réalisation d’un état de lieux dans deux situations : avant la remise des clés à un locataire puis au moment de la restitution des clés. À l’issue d’un état des lieux, les professionnels chargés de cette opération rédigent un document qui détaille l’état du logement. À chaque équipement ou pièce, l’état est précisé. En fonction des cas, il peut s’agir d’une mention état neuf, mauvais état d’usage, bon état, déchirures, trous, fissures, présence de tâches, etc.

Faire l’état des lieux permet ainsi de situer les responsabilités lors des réparations et de limiter les risques de litiges. En effet, le document d’état des lieux fait office de foi en ce qui concerne l’état du logement avant l’arrivée d’un locataire. En bref, la gestion de location est une opération qui requiert la mise en œuvre de certaines démarches et la prise en compte de nombreux facteurs. Pour optimiser le bénéfice de cette opération, il faut la confier à des professionnels. Vous pourrez ensuite réinvestir le temps gagné pour augmenter vos revenus.