Puis-je vendre ma maison sans passer par une agence ?

13

Certains propriétaires décident de vendre leur propriété par eux-mêmes, sans passer par un agent immobilier. Ils s’interrogent souvent sur l’utilité d’une agence et croient que leur maison se vendra rapidement et facilement. Mais tout n’est pas si simple ! Quels sont les risques associés à la vente d’un bien sans agence ? Et quels sont les avantages d’utiliser une agence dans de tels cas ?

A lire en complément : Quel travail sans diplôme ?

Risque #1 : Erreur dans l’estimation de votre propriété

Une mauvaise évaluation de votre propriété peut coûter cher. Et quand vous connaissez l’importance de cette étape, il vaut mieux ne pas vous tromper.

A lire en complément : Quel motif pour refuser un logement social ?

Imaginez fixer un prix trop élevé par rapport au marché ; cela peut prendre des mois pour vendre votre propriété.

De plus, comme il y a nécessairement une relation émotionnelle avec cette vente — c’est après tout votre maison — une baisse des prix sera difficile à avaler. Et il sera entendu pendant les visites.

Au contraire, si vous fixez un prix trop bas, bien sûr, vous perdrez de l’argent. Votre propriété partira très rapidement, et vous serez déçu de ne pas l’avoir vendue à sa juste valeur.

Les agents immobiliers ont de l’expérience dans l’estimation immobilière. Il connaît le marché et sait comment l’évaluer en fonction de multiples critères, c’est-à-dire leur travail.

Risque #2 : être mal informé des obligations légales

La législation évolue constamment et il est difficile de rester informé de toutes les obligations légales qui doivent être remplies lors de la vente de biens immobiliers.

Les documents obligatoires comprennent :

  • Certificat de performance énergétique (EPB), obligatoire et délivré par un professionnel accrédité.
  • La destination urbaine la plus récente du bien, qui doit être indiquée dans l’annonce.
  • Pollution des sols, dont la législation varie en fonction de la région.
  • Contrôle du système électrique.
  • Fichier d’intervention suivant (DIU).

En outre, en cas de violation ou si un document est manquant au cours de la transaction, il peut non seulement devoir payer une amende ou, plus sérieusement, bloquer une éventuelle vente.

En fait, les délais d’obtention de ces documents sont généralement longs et un acheteur intéressé peut trouver une autre maison entre-temps.

Risque #3 : Sous-estimer la charge de travail Vendre votre maison prend du temps et peu importe ce qui se passe, vous ne serez pas en mesure de vous débarrasser de certaines taxes, parfois importantes.

En effet, il faut d’abord veiller à être en règle au niveau des documents et s’adresser à des professionnels afin que des contrôles ou des certificats soient fournis comme expliqué ci-dessus.

› PRÉSENTATION DE LA PROPRIÉTÉ Une belle présentation de votre propriété est essentielle pour attirer les candidats. C’est une étape à ne pas négliger. Sans elle, vous risquez de perdre des acheteurs potentiels. Également dans le secteur L’immobilier est la première impression qui compte !

La première chose à faire est le reportage photographique. Ce n’est pas aussi simple qu’il semble, une préparation en amont est nécessaire pour rendre votre propriété aussi « photogéique » que possible. Comme ils disent « Une image vaut mille mots », alors prenez soin d’images de qualité professionnelle. Besoin de conseils pour prendre de bonnes photos ? Nous recommandons cet article.

Ensuite, vous devrez écrire une bonne annonce et la poster sur les plates-formes principales.

› ORGANISATION DES VISITES Une fois que tout cela est fait, c’est probablement la chose la plus douloureuse qui reste à venir. Vous devrez répondre au téléphone et aux courriels des parties prenantes, planifier les visites. Vous pouvez être surpris par le nombre de personnes curieuses qui viennent visiter sans suivre.

Enfin, si votre propriété ne se vend pas, vous devrez penser à réduire le prix ou à effectuer des rénovations. Cela peut être initialement évité par une estimation correcte.

› LA VALEUR AJOUTÉE DE L’AGENT En plus d’avoir accès à des équipements professionnels et des plateformes immobilières majeures, l’agent s’occupe de l’organisation des visites. Les agences immobilières savent également comment montrer votre bien à travers des photos professionnelles, des visites virtuelles, des photos aériennes de votre jardin, des vidéos,…

Risque #4 : Ne pas pouvoir réagir à des situations embarrassantes

Sachant que vous êtes le propriétaire des locaux et que vous avez certainement vécu dans la maison pendant un certain temps, les visiteurs n’hésiteront pas à vous poser des questions parfois délicates.

Dans ce cas, une hésitation de votre action sera interprétée comme un problème sous-jacent, et un acheteur potentiel peut commencer à se méfier.

Pour éviter cette situation, il est très important de pouvoir se reposer sur une troisième personne qui sera en mesure de retarder et d’adopter le bon comportement.

Face à une question difficile, un agent immobilier sera en mesure, par exemple, de répondre qu’il ne connaît pas bien les locaux et qu’il doit se renseigner auprès du propriétaire, lui donnant le temps de développer la meilleure réponse possible.

L’ agent immobilier possède également les compétences nécessaires pour répondre à des questions plus avancées. Il pourra ainsi rassurer un acheteur potentiel, l’orienter vers les prochaines étapes de la vente, estimer le coût des travaux de rénovation s’il y a des projets,…

Un bon agent sera en mesure de présenter votre propriété sous son meilleur jour et pousser un peu hésitant acheteurs se montrant à la fois commercial, convaincant et professionnel.

Risque #5 : Souffre de votre manque d’expérience commerciale dans l’immobilier

Si vous n’avez pas de fibres commerciales, vous risquez de rencontrer des difficultés à « vendre » votre propriété.

Un agent a un discours bien préparé et construit. Il sait comment répondre aux questions de visiteurs. Grâce à son expérience, il sera en mesure de reconnaître les acheteurs sérieux potentiels et de rediriger d’autres. Il peut aussi aider les premiers à prendre une décision en les rassurant sur certains points.

De plus, une vente individuelle à privé vous limite à une audience qui a déjà présélectionné la propriété selon des critères spécifiques.

Au contraire, un agent immobilier sera en mesure d’offrir votre propriété aux acheteurs visitant l’agence, bien qu’il ne corresponde pas parfaitement à ce qu’ils pensent qu’ils recherchent.

Risque #6 : souffrir de votre manque d’objectivité

Étant donné l’attachement émotionnel que vous tenez à votre bien — et c’est normal — il vous sera difficile de rester objectif.

Pendant les visites, vous voulez certainement tout dire, peut-être même un peu trop.

Parler de ce petit trou dans le mur ou viser ce tuyau un peu bruyant n’est pas vraiment la stratégie la plus efficace.

Le problème est que connaître les endroits si bien, dans chaque coin, que vous finirez probablement par habiter sur tous les petits défauts qu’il serait préférable de cacher.

Vous comprenez, vendre sans appeler une agence vous expose à certains risques… Sans oublier le temps nécessaire pour préparer l’affaire et prendre soin des visites.

Si vous voulez encore commencer, nous vous recommandons d’analyser attentivement le marché et de vous informer sur les documents juridiques avant même de publier une annonce. Veillez à bien l’écrire et, surtout, sachez comment le transformer en un professionnel détaché pour éviter les chances.

Cependant, il existe une autre bonne solution pour vendre votre maison rapidement, housesmoches.be achète votre propriété immédiatement et sans conditions.