Quelle est la durée d’un bail meublé pour un étudiant ?

255

La période la plus stressante pour tous les étudiants du monde est certainement l’été. Pourquoi ? Car c’est tout simplement durant l’été que toutes les différentes démarches administratives ont lieu, et notamment toutes les démarches concernant les logements étudiants.

Il existe toutes sortes de contrats, de bail étudiant en fonction des situations de chacun. Il est à noter également que chaque type de bail étudiant possède des conditions et des durées différentes, mais également des modalités, comme la résiliation du bail, très distinctes.

A lire en complément : Droit immobilier à Paris : pourquoi faire appel à un avocat spécialisé 

Qu’est-ce qu’un bail étudiant ?

Avant toute chose, il est important de définir ce qu’est un bail étudiant. Un bail étudiant est en réalité un contrat étudiant dans le secteur de l’immobilier. Le bail relie l’étudiant qui est locataire, au bailleur, qui peut être également le propriétaire du logement. Ce type de contrat permet notamment de fixer des conditions à respecter sur une durée donnée.

Les durées d’un bail étudiant sont souvent assez courtes, car il y a énormément de mouvements dans le secteur de l’immobilier chez les étudiants. Les conditions à respecter des contrats liant le locataire au bailleur sont encadrées par la loi.

A voir aussi : Investissement locatif : quels avantages fiscaux et où investir dans la ville de Dunkerque ?

Le bail étudiant meublé est certainement le type de contrat le plus populaire, ainsi que le plus utilisé dans le domaine étudiant. Sa durée est de 9 mois. Cela permet ainsi un certain engagement court, qui peut être renouvelé si les 9 premiers mois se sont bien déroulés, ou au contraire, résilié s’il y a eu des inconvénients.

La durée du bail est donc en réalité adaptée spécialement aux étudiants (bien qu’il existe la possibilité de s’engager en tant que professionnel également), car la durée d’une année universitaire ou scolaire correspond à cette durée de 9 mois.

Il y a donc l’avantage majeur de ne pas payer de loyer pendant 3 mois durant l’année. Ces mois sont très souvent les mois de juin, juillet et août, car il s’agit des vacances scolaires.

Ainsi, le temps que le locataire étudiant soit en vacances, le bailleur peut transformer sa location étudiante en une location saisonnière, et ainsi recevoir un loyer sur chaque mois composant une année.

Il est à noter qu’un bail étudiant meublé prend obligatoirement fin au bout des neuf mois. Il s’agit d’un bail non renouvelable. Si un étudiant souhaite reprendre un bail du même type, il doit se mettre d’accord avec le bailleur pour signer un nouveau bail.

Le fait que le contrat soit assez court, et que la location est meublée, permet de mettre les étudiants dans de bonnes conditions de vie, en sachant qu’il est parfois compliqué de trouver un logement.

Les différentes durées de bail immobilier

Il existe plusieurs types de baux, chacun a ses propres durées, ainsi que ses propres particularités. Même si le bail meublé étudiant est la principale option pour ces derniers, il est possible également de passer par un bail meublé.

Très similaire à celui étudiant, le bail meublé possède en revanche une durée de 1 an (12 mois). La principale différence est que ce contrat est complètement renouvelable au bout d’un an de location.

Il existe également le bail non meublé, qui, logiquement, offre une garantie beaucoup plus sur le long terme. En effet, la durée de ce type de bail est de 3 ans, à la suite duquel il est possible d’effectuer un renouvellement entre les deux parties.

Ce bail est pratique pour les personnes en longues études, car il permet vraiment de s’installer dans la durée, mais également d’aménager à sa guise la location.

D’autres baux légèrement moins connus sont possibles, c’est le cas du contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire. Avec un nom pareil, on pourrait croire à quelque chose de compliqué, il n’en est rien.

La durée de la location est alors définie entre un commun accord des deux parties et la rémunération s’effectue sous la forme d’une contrepartie de services rendus par le locataire.