Vendre son bien : ne pas confondre le prix net vendeur et le prix FAI

34

Si vous avez décidé de vendre votre bien, il faut fixer un prix. Pour ce faire, il serait judicieux de faire estimer le bien par une agence immobilière. On vous donnera ainsi la valeur de votre bien. Cependant, dans la précipitation et avec l’intervention de l’agence, vous pouvez confondre le prix net vendeur et le prix FAI.

Le prix net vendeur, c’est quoi ?

On peut définir le prix net vendeur comme la somme que vous allez percevoir pour la vente de votre bien. Il est bien différent du prix de vente ou du prix FAI, frais d’agence inclus. Le prix de vente ou le prix FAI est la somme du prix net vendeur et des frais d’agence. C’est ce prix de vente qu’on affichera sur les annonces. Lors de l’estimation immobilière, c’est sur ces prix FAI qu’on se base. Soyez bien attentif lorsque l’agent immobilier vous parle pour ne pas confondre le prix net vendeur et le prix de vente. Pour la vente de votre bien, contactez une agence immobilière en Haute Savoie pour avoir le meilleur accompagnement.

A lire aussi : Devenez rapidement propriétaire grâce à votre constructeur au Luxembourg

Attention à ces frais d’agence

Si vous faites appel à un professionnel de l’immobilier pour la vente de votre bien, ce dernier vous facturera des frais d’agence. Que ce soit « frais d’agence » ou « commission sur la vente », c’est la même chose. Si vous contactez plusieurs professionnels, vous verrez qu’ils ne demandent pas tous la même somme. En effet, ils sont libres de fixer leurs frais et ces frais peuvent varier entre 4 et 10% du prix de vente. C’est donc là une belle somme et vous devez bien y faire attention si vous confiez votre bien à une agence pour la vente.

A lire également : Quelle est la durée d'un bail meublé pour un étudiant ?

Vous devez également savoir que les frais peuvent être à la charge du vendeur ou de l’acquéreur. S’ils sont à votre charge, vous qui êtes propriétaire, vous devez y faire attention pour avoir une idée précise sur le prix net vendeur. S’ils sont à la charge de l’acquéreur, même si vous ne connaissez pas le potentiel acquéreur de votre bien, vous devez défendre ses intérêts. Si votre bien affiche un prix de vente trop élevé à cause des frais d’agence, il ne pourra pas trouver de potentiels acquéreurs.

Il ne faut pas non plus signer avec l’agence qui propose les frais les moins chers du marché. Lorsqu’une agence vous propose ses services, vérifiez ce qu’elle propose dans cette prestation de vente. Certaines agences affichent par exemple des frais plus élevés, parce qu’elles font accompagner les annonces de photos professionnelles ou parce qu’elles proposent des visites virtuelles.

Augmenter le prix net vendeur, ce qu’il fait faire

Si le prix de vente de votre bien est trop élevé, vous risquez de ne pas trouver d’acquéreur. Si vous faites baisser ceci, c’est votre part, notamment le prix net vendeur qui sera aussi en baisse. Pour que vous n’en sortiez pas perdant, ce sont les frais d’agence que vous devez négocier à la baisse. En effet, comme le montant de ces frais d’agence n’est pas réglementé, vous pouvez bien tenter une négociation. Vous pouvez par exemple faire jouer la concurrence. En choisissant un mandat exclusif aussi, l’agence pourra accepter de faire baisser sa part.