5 raisons d’investir en immobilier dans une ville étudiante

1471

Les universités françaises enregistraient 1,6 million d’inscriptions estudiantines pour le compte de l’année académique 2020-2021. Pour se loger, ces étudiants s’installent dans les grandes villes qui deviennent de véritables pôles d’investissement immobilier. Vous êtes intéressé par des placements immobiliers, découvrez pourquoi vous devriez choisir une ville étudiante.

De nombreuses possibilités de défiscalisation

Investir votre argent tout en payant moins d’impôt : c’est possible grâce à l’investissement immobilier dans les villes étudiantes. En effet, de nombreuses villes étudiantes comme Toulouse, Montpellier, Rennes, Lille et Angers sont incluses dans les zones de défiscalisation. Au nombre des dispositifs de défiscalisation, on peut retenir : la loi Pinel, la loi Denormandie et la loi Censi Bouvard.

Lire également : Pourquoi investir dans l'immobilier en 2021 ?

La loi Pinel 

Mise en place en septembre 2014, la loi Pinel est un dispositif de défiscalisation qui vous permet de réaliser des investissements dans l’immobilier neuf tout en bénéficiant de réduction d’impôt. En effet, en louant votre bien immobilier neuf à titre de logement, vous pourrez profiter d’une réduction d’impôt sur plusieurs années. Cette réduction d’impôt est calculée sur le montant d’acquisition de votre bien immobilier et de la durée de location de votre bien immobilier. Vous pourrez choisir entre trois paliers de mise en location :

  • la location en loi Pinel de 6 ans avec comme avantage fiscal une réduction d’impôt de 12 % ;
  • la location en loi Pinel de 9 ans avec comme avantage fiscal une réduction d’impôt de 18 % ;
  • la location en loi Pinel de 12 ans avec comme avantage fiscal une réduction d’impôt de 21 %.

La loi Pinel s’applique pour un investissement maximal de 300 000 euros sur un bien immobilier non meublé. Vous trouverez plus d’informations ici à propos de ce dispositif de défiscalisation.

A lire en complément : Programmes immobiliers à Rennes : des opportunités intéressantes !

La loi Denormandie

Ce dispositif est une aide fiscale accordée à des particuliers qui souhaitent investir dans l’acquisition d’un logement à rénover et qui sera mis en location. La loi Denormandie permet à ses bénéficiaires de profiter des mêmes taux de réductions d’impôt que la loi Pinel pour les mêmes durées de mise en location.  

La loi Censi Bouvard

Le dispositif Censi Bouvard concerne l’immobilier meublé. Il permet aux investisseurs de profiter d’une réduction d’impôt de 11 % sur le prix d’acquisition du bien immobilier. Certaines conditions doivent être respectées pour bénéficier de cette réduction. En premier, le bien immobilier doit être neuf avec un plafond d’investissement de 300 000 euros. Ensuite, l’acquisition du logement doit être supérieure ou égale à 15 ans. Enfin, la durée de location doit être d’au moins 9 ans.  

Une forte demande immobilière

Les campus n’ont pas la possibilité de loger tous les étudiants faute d’espace. Les apprenants n’ont donc d’autre choix que de louer un logement en ville pour le temps de leurs études. La demande immobilière est donc en constante hausse dans les villes étudiantes, surtout avec les nouvelles inscriptions universitaires. Posséder un bien immobilier ouvert à la location dans une ville d’étudiants, c’est l’assurance de ne point manquer de locataires. De plus, sachez que dans les villes d’étudiants, les prix des biens immobiliers sont plus bas que ceux appliqués dans les autres villes. Il vous sera donc plus simple de constituer un patrimoine immobilier.

Des loyers plus élevés

Avec l’explosion de la demande de location, il existe forcément moins de place pour satisfaire les locataires. En conséquence, les loyers sont plus élevés dans les villes étudiantes. Investir dans l’immobilier locatif dans les villes étudiantes vous permet d’avoir plus de revenus. Par ailleurs, puisque les étudiants vivent souvent en colocation, vous pouvez demander aux colocataires de payer des loyers séparés afin de gagner plus d’argent.

De réguliers paiements de loyers grâce à la cosignature

L’une des principales hantises des propriétaires et investisseurs en immobiliers locatifs est le retard dans le paiement des loyers. Cette inquiétude est encore plus grande quand les locataires sont des étudiants. Heureusement, des solutions légales vous permettront de prévenir ce risque. L’une d’elles est la cosignature. En exigeant que des parents ou des tuteurs soient cosignataires du contrat de location de l’étudiant, vous vous donnez plus de moyens afin de recevoir intégralement et à bonne date vos paiements. 

Des investissements immobiliers diversifiés

L’immobilier locatif n’est pas la seule option d’investissement immobilier dans les villes étudiantes. En effet, ces cités attirent une population jeune et dynamique qui souhaite s’installer. Elle aura donc besoin des installations immobilières de première nécessité autre que des logements. On pourra citer des supermarchés, des restaurants. Disposer de locaux ouverts à location pour tous ces secteurs d’activités vous ouvre de nombreuses possibilités en termes de rentabilité.

Des opportunités de plus-value à long terme

Investir dans l’immobilier locatif étudiant peut aussi être envisagé comme une opportunité de plus-value à long terme. En effet, les villes étudiantes connaissent une croissance démographique importante et continue. De ce fait, la demande immobilière ne cesse d’augmenter.

Cette situation entraîne naturellement une augmentation des prix du marché immobilier dans ces zones géographiques. Un bien acheté aujourd’hui pourra se revendre plusieurs années plus tard avec un gain considérable en termes de valeur patrimoniale.

Il est donc judicieux d’envisager cet investissement sur le long terme afin de tirer parti des effets bénéfiques que peut offrir cette stratégie d’investissement dans l’immobilier locatif étudiant.

Investir dans l’immobilier locatif étudiant offre non seulement la possibilité de générer un revenu complémentaire régulier mais aussi de réaliser un profit significatif à moyen ou long terme grâce aux tendances démographiques dynamiques des villes universitaires. Il faut toutefois prendre en compte les risques afférents avant de faire ce choix stratégique.

Un marché immobilier stable malgré les fluctuations économiques

L’immobilier locatif étudiant est un marché relativement stable, malgré les fluctuations économiques. Effectivement, même en période de crise, la demande pour des logements étudiants reste importante et constante.

Les universités sont souvent considérées comme des pôles d’attractivité majeurs pour les villes où elles sont implantées. Les étudiants représentent donc une population à part entière qui contribue aux dynamismes économique et social de ces zones géographiques.

L’investissement immobilier locatif dans une ville étudiante permet aussi de bénéficier d’avantages fiscaux liés au statut du loueur meublé non professionnel (LMNP). Ce régime fiscal offre notamment une exonération partielle ou totale des revenus locatifs perçus sur un certain nombre d’années.

Pensez à bien souligner que l’esprit communautaire présent chez les étudiants peut avoir un impact positif sur le taux d’occupation des biens immobiliers proposés à la location. Les jeunes ont tendance à privilégier les locations en colocation afin de partager leur expérience universitaire avec leurs camarades tout en minimisant leurs dépenses mensuelles.

Investir dans l’immobilier locatif étudiant présente donc plusieurs avantages indéniables tels qu’un marché solide et résistant face aux aléas économiques ainsi que des avantages fiscaux intéressants. Toutefois, cela nécessite aussi une analyse minutieuse du marché local et du potentiel attractif de la ville pour assurer le succès financier d’un tel investissement.