Quels sont les différents types d’options ?

655
Quels sont les différents types d’options ?

Il existe différentes options qui sont disponibles dans le monde la finance. Les trois principaux sont les options listées, les options OTC et les warrants. Afin de mieux comprendre ce produit dérivé de la bourse, nous vous décrirons chacune d’elles, en détail, dans les paragraphes qui suivent.

Les options listées

Pour les investisseurs voulant utiliser des options sur les marchés boursiers, afin de bénéficier de la réglementation qui leur est attachée, les options listées sont la solution idéale. En effet, elles sont régies par les organismes qui gèrent les marchés financiers, afin de protéger tous les partis impliqués dans une telle transaction. C’est d’ailleurs la bourse elle-même qui se charge d’absorber les risques, par le biais d’une chambre de compensation qui exige des dépôts minimums et des appels de marge, lorsque cela est nécessaire.

A lire en complément : Comment faire pour prouver un vice caché ?

Ces options sont toutes attachées à un sous-jacent. Ces derniers sont un des actifs disponibles en bourse. On pense ici à des actions, des indices ou encore des matières premières, pour n’en nommer que quelques-uns. Les contrats qui les gèrent ont toutes les mêmes caractéristiques. On retrouve ainsi sur ceux-ci le nombre d’actions, le prix d’exercice, ainsi que la date d’échéance. Il est possible de choisir entre une option d’achat (call) et une option de vente (put). Si l’on pense que le cours du sous-jacent va augmenter durant la période du contrat, on optera pour un call, et si on pense au contraire que le cours va baisser, alors on choisira le put.

Les options OTC (Over the Counter)

Ce type d’option est beaucoup moins réglementé qu’une option listée. En effet, elles n’ont pas besoin de respecter la forme indiquée au paragraphe précédent. Si cela se peut, c’est parce qu’elles ne se négocient pas en bourse, mais bien de gré à gré ? C’est d’ailleurs de là dont elle tient son nom OTC (Over the Counter). Ces options sont négociées directement entre l’investisseur et le courtier. Cela leur permet de négocier les termes comme ils le désirent. Cependant, tout n’est pas permis. Les options OTC respectent certaines règles de base qui sont établies dans le secteur financier. Il arrive aussi fréquemment que ce soient les banques d’affaires qui négocient ce type d’option entre elles.

A découvrir également : Quelle banque pratique le différentiel ?

Les warrants

Les warrants sont en quelques sortes des options qui se situent entre les deux précédentes. Comme les options listées, elles sont négociées en bourse. Cependant, elles ne répondent pas à toute la réglementation imposée à celles-ci. C’est une des solutions les plus complexes, car bien que ces options soient affichées sur les marchés financiers, elles impliquent un seul vendeur qui acceptera les options des investisseurs qui les désirent. On ne permet pas, de manière générale, la vente à découvert pour les warrant, et aucune chambre de compensation n’existe, ce qui fait augmenter le risque pour les partis impliqués.

Conclusion

Pour les investisseurs privés, le meilleur choix pour trader des options est de choisir celles qui sont listées en bourse. Ils verront ainsi leur risque grandement diminué. De plus, elles devraient être disponibles chez leur courtier en ligne, ce qui facilite leur acquisition.