Chasseur immobilier et agent immobilier : quelles différences ?

850

Depuis quelques années maintenant, le métier de chasseur immobilier commence à se dessiner et ces professionnels semblent prendre de la place dans le secteur. Cependant, à voir leurs missions, on a tendance à les confondre avec les agents immobiliers. Pourtant, ce sont deux métiers bien différents. Quelles sont leurs différences ? On vous explique tout dans cet article.

Deux clients différents

La première différence entre ces deux métiers réside au niveau de leur clientèle. Le chasseur immobilier, lui, travaille pour l’acheteur, tandis que l’agent immobilier, lui, travaille pour le vendeur. Dans certains cas, un acheteur peut tout de même faire appel à un agent.

A découvrir également : Comment choisir son constructeur de maison à Rennes ?

Précisons que c’est un mandat de recherche exclusif que le chasseur immobilier et l’acheteur signent suite à une étude et à la validation du projet immobilier. Ce contrat permet au chasseur de faire une prospection et une sélection des biens correspondant aux demandes de son client.

Il présente des biens de particuliers, mais aussi de professionnels. Dans cette mission, il joue également le rôle de conseiller. Il faut comprendre que le chasseur immobilier ne défend que les intérêts de son client, notamment l’acheteur, ce qui n’est pas forcément le cas si on fait appel à un agent. En effet, ce dernier travaille entre l’acheteur et le vendeur.

A lire en complément : Propriétaire : quelles sont les bonnes raisons de passer par une agence immobilière pour louer son appartement 

L’agent immobilier, lui, est mandaté par le propriétaire d’un bien qui souhaite le vendre ou le mettre en location. Sa principale mission est de promouvoir la maison, l’appartement ou le terrain auprès des potentiels acheteurs ou locataires.

Il accompagne le vendeur pour l’estimation du bien et pour l’étude des offres d’achat. Cependant, l’agent immobilier se retrouve souvent dans une situation délicate, plus précisément en conflit d’intérêt, car l’acheteur est le client final et le vendeur est celui qui l’a mandaté.

Pas les mêmes missions

C’est de par la similarité de leurs missions sur le terrain qu’on a tendance à confondre le chasseur immobilier avec l’agent immobilier. Pourtant, ils n’ont pas les mêmes missions. Le chasseur immobilier conseille, accompagne et aide à trouver un bien. Ainsi, il peut :

  • Conseiller et assister son client, l’acheteur, dans la définition de son projet,
  • Prospecter sur la totalité du marché en faisant une pré-visite,
  • Accompagner l’acheteur pendant les visites,
  • Collecter les documents relatifs aux biens retenus permettant une meilleure prise de décision,
  • Négocier l’offre au prix le plus avantageux pour son client,
  • S’occuper de la signature de l’avant contrat et accompagner jusqu’à la conclusion de la transaction.

L’agent immobilier peut avoir des missions similaires. Il fait de la prospection des biens à vendre, dans le but de faire signer aux propriétaires des mandats de vente afin de les vendre à leur place. Là, il peut avoir un rôle de conseiller comme dans l’estimation du prix de vente. Il aide également le propriétaire à constituer le dossier de vente.

Il s’active pour trouver de potentiels vendeurs et c’est lui également qui organise les visites. L’agent immobilier transmet au propriétaire les offres d’achat et l’aide à choisir la meilleure offre. Son travail ne s’arrête pas là, car il assiste le vendeur jusqu’à la conclusion de la transaction.

Dans le cadre de la location, le chasseur immobilier travaille pour le locataire et on peut l’appeler chasseur immobilier locatif. Le propriétaire bailleur lui peut faire appel à l’agent immobilier pour lui trouver un locataire et pour gérer son bien en location.

Qu’en est-il du salaire ?

Il est difficile de dire si c’est l’agent immobilier ou le chasseur immobilier qui gagne plus, car leur salaire dépend de leur statut, du nombre de mandats qu’ils arrivent à faire signer et du nombre de transactions conclues.

Cependant, pour vous donner une idée, les honoraires du chasseur immobilier sont entre 1,5 et 5% du prix du bien. En tant que chasseur immobilier, vous pouvez donc espérer toucher aux alentours de 3 000 euros par mois. Un agent immobilier qui est en agence a un salaire entre 1 500 et plus de 5 000 euros brut par mois.

Cette différence de salaire s’explique par son expérience et son investissement personnel. Il est à préciser tout de même que les indépendants du secteur immobilier appartenant à un réseau semblent gagner plus.

Voulez-vous devenir chasseur immobilier ou agent immobilier et intégrer un réseau ? Rendez-vous sur ce site.

Le processus de recherche : comment ça se passe ?

Le processus de recherche est l’une des différences majeures entre un chasseur immobilier et un agent immobilier.

Un agent immobilier travaille généralement avec des biens situés dans une zone géographique prédéfinie. Il a donc une connaissance approfondie du marché local et peut rapidement trouver des biens correspondant aux critères de ses clients.

De son côté, le chasseur immobilier propose à ses clients un accompagnement sur mesure. Il ne se limite pas à la zone géographique d’un secteur particulier, mais étend sa zone d’action à l’ensemble du territoire national voire international. Il réalise une enquête poussée pour déterminer les besoins spécifiques de chaque client. Par exemple, il s’intéressera aux aspects pratiques (proximité du lieu de travail ou de l’école) ainsi qu’à la qualité environnementale des villes (environnement économique, densité commerciale, transports en commun). Cela signifie que le chasseur immobilier doit posséder non seulement de bonnes connaissances immobilières, mais surtout avoir une solide culture générale lui permettant d’évaluer les conséquences locales et départementales sur chaque acte administratif qui va intervenir dans cette opération. Cette recherche sera plus importante si vous êtes expatrié ou si c’est votre premier achat.

Une fois ces besoins recueillis, le chasseur immobilier commence alors sa prospection auprès de sources publiques et privées pour pouvoir proposer plusieurs choix au client final. Il ne se limite pas à la simple visite des biens. Il travaille aussi sur les aspects juridiques et financiers de la transaction.

Pour choisir entre chasseur immobilier et agent immobilier, le choix dépendra de vos besoins personnels. Si vous cherchez un bien dans une zone géographique précise et que vous avez déjà une idée en tête du type de bien souhaité, l’agent immobilier sera plus adapté. Si, par contre, vous êtes exigeant quant à la qualité environnementale ou si vous n’avez pas encore d’idée précise en tête, le chasseur immobilier est celui qu’il faut contacter !

Les avantages et les inconvénients de chaque métier

Les avantages et les inconvénients de chaque métier doivent également être pris en compte pour faire un choix éclairé.

Un agent immobilier a l’avantage d’être très présent sur le marché local. Il connaît bien la zone géographique dans laquelle il opère, ainsi que les biens disponibles à la vente ou à la location. Sa présence et son expérience lui permettent de conseiller au mieux ses clients sur les aspects pratiques et administratifs de leur projet immobilier. L’agent immobilier travaille souvent avec un réseau d’experts qui peuvent intervenir rapidement (notaires, diagnostiqueurs immobiliers, avocats spécialisés).

Cependant, certains inconvénients sont également associés au métier d’agent immobilier. Il est primordial de prendre en compte ces éléments lorsqu’on doit faire un choix entre ces deux professionnels de l’immobilier.