Comment choisir son assurance de prêt immobilier ?

1002

Avoir une assurance de prêt immobilier, appelée aussi assurance emprunteur est une des conditions à remplir pour obtenir un crédit immobilier. Il s’agit, en effet, d’une couverture exigée par les établissements financiers. Mais pour avoir une tranquillité durant le remboursement, il est important de bien choisir ce type d’assurance. Découvrez nos conseils pratiques pour bien choisir votre assurance de prêt immobilier en fonction de vos besoins et de votre profil.

Choisir une assurance de l’organisme prêteur ou une assurance externe ?

Les organismes prêteurs proposent tous une assurance collective afin de proposer un crédit immobilier assuré contre les risques à leurs clients.

A lire en complément : Quel est le délai pour résilier une police d'assurance habitation ?

Dans ce sens, vous pouvez décider de prendre cette assurance pour plus de praticité. En effet, avec l’assurance proposée par le prêteur, vous n’avez plus besoin de vous démener pour trouver une meilleure assurance emprunteur.

Cependant, l’assurance proposée par la banque, en tant qu’assurance collective, est une formule unique, standardisée pour tout le monde. C’est-à-dire que vous risquez de payer pour des garanties dont vous n’avez pas besoin ou de ne pas avoir la garantie qu’il vous faut. De plus, cela peut être plus cher qu’une assurance externe.

A lire également : 4 conseils avant de souscrire une assurance habitation

Si vous avez besoin d’une assurance personnalisée, il est préférable d’opter pour une assurance externe. Vous pourrez ainsi choisir les garanties en fonction de vos besoins et aussi de votre profil emprunteur.

Quelles garanties d’assurance choisir ?

Pour obtenir un crédit immobilier, certaines garanties sont obligatoires dont :

  • Les garanties décès et perte totale et irréversible d’autonomie : l’assurance prend en charge le remboursement en totalité des mensualités restantes dans ces cas.
  • Les garanties incapacité temporaire ou total de travail (ITT) et invalidité permanente totale (IPT) : pour une prise en charge partielle des échéances dans ces situations.
  • La garantie invalidité permanente partielle (IPP) : c’est une garantie obligatoire dans certaines banques uniquement. Elle assure un remboursement partiel si le taux d’invalidité de l’emprunteur est à plus de 33 %.

Sinon, il y a aussi la garantie perte d’emploi qui est facultative, mais qui peut vous protéger en cas de souci. Il faut alors décider en fonction de votre situation professionnelle.

Vérifier les conditions de l’assureur

Les conditions d’une assurance de prêt emprunteur varient d’une compagnie à une autre. Il faut donc être attentif au contrat proposé par l’assureur. Dans cette optique, veuillez vérifier les exclusions de garanties (les situations où elles ne s’appliquent pas) ou aussi les options de rachats d’exclusions, c’est-à-dire, un renforcement de la couverture sur les garanties exclues. Il faut aussi vérifier les variations de période de franchise.

Sinon, certains assureurs proposent une assurance sans questionnaire. Cette option pourrait vous faire économiser sur le taux de votre assurance si vous avez des soucis de santé mineurs.

Passer par un comparateur d’assurance

Enfin, pour être sûr de trouver une assurance de prêt emprunteur au meilleur taux et bien adapté à votre profil, il est conseillé de passer par un comparateur d’assurance. Cet outil vous permet de faire le tri rapidement et de trouver la meilleure offre. Vous pouvez ensuite vous rapprocher de un à trois d’entre les assureurs sélectionnés.

Comment obtenir le meilleur taux d’assurance ?

Pour obtenir le meilleur taux d’assurance de prêt immobilier, vous devez mettre toutes les chances de votre côté en ne négligeant aucun détail.

Tout d’abord, pensez à bien préparer votre dossier. En effet, plus vous présenterez un profil rassurant pour l’assureur (bonne santé, profession stable…), plus vous aurez de chances d’obtenir un taux intéressant. Dans cette optique, n’hésitez pas à fournir tous les documents nécessaires et à répondre honnêtement aux questions posées.

Ensuite, vous devez comparer les offres des différents assureurs. Vous pouvez passer par un courtier en assurance ou utiliser un comparateur en ligne pour cela. Restez vigilant quant aux garanties proposées : certaines offres peuvent sembler alléchantes au premier abord mais comporter des exclusions importantes qui rendront finalement l’offre inadaptée à vos besoins.

Sachez que certains facteurs influencent directement le coût final de votre assurance emprunteur : la durée du prêt immobilier ainsi que la quotité assurée sont notamment deux éléments importants qu’il faut adapter selon ses besoins.

Pour trouver une assurance emprunteur avec le meilleur taux possible, il faudra donc présenter une image rassurante aux yeux des assureurs grâce à une bonne préparation, soigner sa comparaison entre les offres et être attentif aux modalités spécifiques liées à chaque contrat, tout en adaptant ces contrats selon ses propres besoins.

Les avantages de changer d’assurance de prêt immobilier en cours de contrat

Changer d’assurance emprunteur immobilier en cours de contrat peut être une décision intéressante, notamment si vous souhaitez faire des économies sur le coût total de votre emprunt.

Effectivement, depuis l’entrée en vigueur de la loi Hamon en 2014, il est possible pour les emprunteurs de résilier leur assurance emprunteur dans les douze premiers mois suivant la signature du contrat. Cette démarche est appelée la délégation d’assurance. À partir du treizième mois, cependant, il faudra respecter un préavis et présenter une offre compétitive à l’établissement prêteur afin que celui-ci accepte la substitution.

Le principal avantage de cette opération reste bien sûr le fait qu’elle permette aux particuliers d’économiser plusieurs milliers d’euros, surtout si le taux initial était peu attractif. Changer régulièrement d’assureur apporte aussi un certain dynamisme au secteur et pousse donc les compagnies à proposer des offres toujours plus attractives pour se démarquer et attirer les clients.

Attention toutefois ! Il faut bien vérifier avant de changer son assurance emprunteur. Effectivement, certains contrats peuvent comporter des clauses contraignantes qui rendent impossible ou très difficile leur résiliation anticipée. Avant le remboursement en cours du crédit immobilier (substitution), il faut vérifier attentivement ces conditions contractuelles spéciales (loi Sapin II) ainsi que toutes celles concernant les garanties recherchées.

Il faut bien vérifier sa capacité à bénéficier d’une couverture adaptée aux besoins spécifiques. Afin que vous puissiez choisir l’assurance emprunteur qui correspond parfaitement à votre profil et votre projet immobilier.