Construire sa maison : comment s’y prendre

1597
Pourquoi choisir un constructeur de maisons individuelles ?

Construire une maison n’est pas une mission simple, loin de là. Entre la phase préparatoire et la construction en elle-même, il est presque impossible de s’y retrouver lorsque l’on n’est pas du métier. Il est donc nécessaire de faire preuve d’une grande rigueur, et de ne pas hésiter à se rapprocher de professionnels dont le coût sera largement rentabilisé. En outre, vous devrez faire le choix entre passer par une méthode traditionnelle et vous rapprocher d’un constructeur, on vous dit tout !

Concevoir votre projet dans les moindres détails

Une construction est une réussite lorsqu’elle correspond parfaitement à vos besoins et à votre budget. C’est d’ailleurs très probablement l’un des premiers points à régler : quel est le budget que vous êtes en mesure d’allouer à votre projet immobilier ? Pour cela, il est nécessaire de vous rapprocher de votre banquier afin de déterminer votre capacité de financement. Cette enveloppe devra couvrir l’ensemble de vos besoins sans bien entendu oublier l’aménagement de la maison. Dans la plupart des cas vous devrez faire des compromis en jouant sur différents leviers : surface habitable, nombre de pièces, hauteur, qualité des matériaux : l’objectif est de trouver le meilleur rapport qualité-prix.

A découvrir également : Pourquoi ne pas passer par une agence immobilière ?

Un architecte est-il nécessaire ?

S’attacher les services d’un architecte est obligatoire lorsque la surface de plancher est supérieure à 150 m². Cependant, même si son intervention peut être optionnelle, l’architecte sera garant d’une certaine qualité de construction et, en connaisseur des différentes étapes d’un chantier, il saura vous accompagner pour que votre maison corresponde à vos attentes. Il sera bien entendu l’interlocuteur idéal pour concevoir votre projet et vous apportera son expérience afin que vous vous y sentiez bien. Durant le chantier, il sera le garant du respect de vos demandes, des délais,  et s’assurera de la conformité de la réalisation avec les plans ainsi que le respect des normes légales. Il engagera sa responsabilité ce qui vous apportera une grande sérénité, justifiant par ailleurs cet investissement.

Les constructeurs de maisons

Devant la complexité que représente la construction d’une maison, l’option de passer par un constructeur offre de nombreux avantages. Le premier, est de n’avoir qu’un seul interlocuteur du début à la fin. Cette gestion simplifiée permet de vous délester de bon nombre de tâches fastidieuses et de vous consacrer exclusivement à l’expression de vos besoins. Un constructeur permet en outre de bénéficier d’une grande expérience et de bénéficier de tarifs souvent plus attractifs. Pour vous faire une idée du sérieux du constructeur, vous pouvez consulter ce qu’en pensent les clients précédents, comme par exemple les avis sur maison Pierre. Cela vous donnera une idée de la qualité que vous pouvez en attendre même si vous devrez confirmer cela physiquement. La confiance est probablement la première pierre à poser. Vous devrez donc rechercher une entreprise qui mette aussi bien en avant une qualité de construction (fiabilité, écoresponsabilité, garanties, technologies) que des valeurs humaines importantes dans le cadre d’une construction : écoute, synthèse ou encore transparence.

A lire également : Comment choisir son constructeur de maison en 2022 ?

Voici les différentes cartes que vous devez avoir en main pour définir une construction gagnante, à vous de jouer!

Les aspects juridiques et administratifs de la construction

Construire une maison, c’est aussi se confronter à des aspects juridiques et administratifs. Avant de lancer le projet, pensez à bien comprendre les règles qui régissent la construction d’une maison. Pour tout projet de construction neuve ou d’extension d’un bâtiment existant, vous devez obtenir un permis de construire auprès de la mairie. Ce document atteste que votre projet respecte les normes en vigueur.

Mais avant cela, pensez à bien vérifier les raccordements électriques, l’eau potable, la téléphonie, etc. Des aides administratives comme celle proposée par Adminiz peuvent grandement aider.

Viennent ensuite les questions liées au financement du projet, avec notamment la souscription d’un prêt immobilier, ainsi qu’à l’assurance dommage-ouvrage, obligatoire depuis 1978. Cette assurance garantit, pendant 10 ans après réception des travaux, le remboursement rapide des travaux réalisés sur l’ouvrage en cas de désordres affectant sa solidité ou le rendant inhabitable.

Lorsque vous avez obtenu tous ces documents nécessaires à la réalisation du chantier, n’hésitez pas à vérifier périodiquement leur validité afin que rien ne vienne entraver le bon déroulement du chantier. Un suivi rigoureux de tous ces aspects administratifs est donc impératif pour mener à bien votre projet immobilier.

Les étapes de la construction et les délais à prévoir

Une fois les aspects administratifs réglés, il est temps de passer à l’étape suivante : la construction proprement dite. Celle-ci se divise en plusieurs étapes clés qui nécessitent un suivi attentif afin de garantir le respect des délais et des normes.

La première étape consiste en la préparation du terrain : cela implique notamment la réalisation d’un bornage (afin de délimiter les limites exactes du terrain) ainsi que l’aménagement du chantier avec une aire de stockage pour les matériaux, une zone pour le stationnement des véhicules et engins, etc.

Vient ensuite la phase de terrassement, qui permettra d’adapter le terrain aux futures fondations et aux ouvrages enterrés (fosse septique, réseau d’évacuation…). Après cette étape importante vient celle du soubassement ou vide sanitaire qui permettront d’accueillir les murs porteurs.

Le gros œuvre est ensuite lancé avec l’élévation des murs porteurs jusqu’à atteindre la future hauteur sous plafond souhaitée. Cette étape prendra généralement quelques semaines selon la taille et le type de bâtiment.

Viennent ensuite toutes les finitions intérieures : installation électrique et plomberie ; enduits sur tous les murs intérieurs ainsi que sur ceux extérieurs ; coulage chape béton pour construire un plancher chauffant si vous avez opté pour ce mode d’énergie ; pose carrelage façades extérieures… Autant dire qu’il ne faut pas négliger ces travaux souvent très chronophages.

La dernière étape consiste à réaliser les finitions extérieures telles que les aménagements paysagers, la création de terrassement et l’installation des portails et des clôtures. Vous devez ranger tous les outils nécessaires à ces travaux.

Toutes ces étapes peuvent prendre plusieurs mois selon divers facteurs comme la surface habitable ou encore le type d’architecture choisi ainsi que l’imprévu inhérent aux constructions immobilières qui peut entraîner des retards. Il est donc judicieux d’établir un planning prévisionnel détaillé afin de suivre efficacement chaque phase du chantier et de gérer au mieux votre budget.