Investissement locatif : quels avantages fiscaux et où investir dans la ville de Dunkerque ?

79

5e ville de la région Hauts-de-France en termes de population, Dunkerque intéresse de plus en plus d’investisseurs pour son marché immobilier qui depuis peu reprend des couleurs. L’investissement locatif s’avère très intéressant dans certains quartiers de la ville au vu de leurs caractéristiques. Si vous envisagez d’investir dans l’immobilier locatif à Dunkerque, découvrez les avantages fiscaux qu’offre cette ville et les meilleurs quartiers où investir.

Les avantages fiscaux de l’immobilier locatif à Dunkerque

S’il n’est plus possible de défiscaliser par la loi Pinel à Dunkerque depuis 2019, le marché immobilier à Dunkerque demeure très attractif. Nombreux sont les dispositifs de défiscalisation dont vous pouvez bénéficier en contrepartie de l’acquisition d’un bien à mettre en location et à condition de rentrer dans les cases d’éligibilité.

A lire en complément : Quelles sont les conditions pour ouvrir un salon de coiffure ?

Chacun de ces dispositifs garantit des avantages fiscaux très importants, de quoi vous assurer une rentabilité optimale. Vous aurez le choix entre le dispositif Denormandie ou le déficit foncier, la loi Malraux ou la loi Censi-Bouvard, etc.

En investissant par la loi de Denormandie, chaque investisseur a la possibilité de diminuer ses impôts de 12 à 21 % du coût total des opérations (achat immobilier et travaux compris). Cet abattement est variable suivant la période de location du logement. Ainsi, pour une mise en location de 6 ans et de 9 ans, la réduction est respectivement de 12 % et 18 %. Pour une prolongation de la mise en location du logement jusqu’à 12 ans, cette réduction est de 21 %.

A voir aussi : Propriétaire : quelles sont les bonnes raisons de passer par une agence immobilière pour louer son appartement 

La loi Malraux permet aux investisseurs de bénéficier d’une déduction de l’impôt sur le revenu. Cette déduction se fait à un taux qui varie entre 22 % et 30 % du coût total des travaux de restauration complète d’un immeuble classé, lequel est situé dans certaines zones précises.

Les secteurs concernés sont entre autres le Secteur Sauvegardé ou une Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain ou Paysager. Toutefois, cette déduction reste limitée, car elle ne peut excéder 100 000 euros par an et n’est valable que sur 4 ans.

Quant à la loi Censi-Bouvard, lorsque vous investissez par ce dispositif, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt d’un taux de 11 % de la somme investie pour l’acquisition d’une résidence de services. La réduction est applicable dans une limite de 300 000 euros par an. Un engagement locatif obligatoire de 9 ans est requis à ce propos et il en va de même pour le respect du plafonnement des niches fiscales, lequel s’élève à 10 000 euros par foyer fiscal et par an.

Par ailleurs, dans le cas de l’achat d’un bien immobilier ancien, le déficit foncier garantit une déduction des revenus imposables du montant total de l’ensemble des travaux effectués sur le bien concerné. Les travaux de construction et d’agrandissement ne sont malheureusement pas inclus et la déduction est plafonnée à 10 700 euros sur une année.

Où investir dans l’immobilier locatif à Dunkerque

Le quartier Téteghem est une première destination à envisager. Sa situation géographique est très favorable et le cadre de vie y est idéal. En effet, le calme et la tranquillité sont au quotidien dans ce secteur et l’on y retrouve toutes les commodités essentielles pour faire un meilleur investissement. Il s’agit d’un secteur résidentiel qui attire de plus en plus d’investisseurs, car non seulement les demandes de locations y affluent, mais aussi investir dans l’immobilier y est intéressant.

Le prix moyen du mètre carré y est très attractif et si vous avez un projet d’investissement dans l’immobilier à Téteghem, le budget à prévoir varie généralement entre 1 100 euros et 2 400 euros environ par m2. Pour la mise en location, il faut souligner que les loyers mensuels font en moyenne 9,7 euros le mètre carré.

Outre Téteghem, les quartiers de Malo-les-Bains et de Rosendaël constituent également dans cet article des secteurs idéals pour investir dans l’immobilier locatif à Dunkerque. Situées en bord de mer, il s’agit de valeurs sûres du marché immobilier dunkerquois, lesquelles tirent les prix vers le haut.

Si Malo-les-Bains est l’un des quartiers les plus huppés de Dunkerque, il s’agit également d’un secteur qui attire les locataires. Il faudra prévoir entre 1 100 euros et 2900 euros par m2 en moyenne pour acquérir un bien à Malo-les-Bains.

Quant à Rosendaël, il s’agit d’un quartier très populaire pour son secteur Excentric. Zone la plus animée et la plus cotée de Dunkerque, Rosendaël attire de nombreux locataires et le prix au m2 est plus accessible, car il varie entre 1100 et 2400 euros.