Quand déménager : comment résilier votre assurance habitation ?

1281
résilier son assurance habitation

Lorsque vous projetez de déménager, il est important d’en faire à part à votre assureur. Mieux, vous avez le droit de résilier votre contrat d’assurance. C’est également le moyen de changer d’assureur et de réaliser quelques économies. Qu’en est–il de la méthode pour résilier son contrat d’assurance en cas de déménagement alors ? Éléments de réponse !

Processus pour résilier son assurance habitation en cas de déménagement

Résilier son assurance habitation en cas de déménagement repose sur plusieurs étapes importantes à prendre en compte.

A découvrir également : Comment évolue le bonus auto ?

Définir son motif de résiliation

Nombreux sont les motifs qui peuvent justifier la résiliation d’un contrat d’assurance habitation.

Légitimité de résiliation pour changement de domicile

Le déménagement est un motif légitime. En effet, grâce à l’article L.113-16 du code des assurances, le changement de domicile vous permet de résilier votre contrat avant un an. Vous devez donc faire recours à cette police pour enclencher le processus de résiliation.

A découvrir également : Comment savoir si une maison à une hypotheque ?

La loi Hamon ou la loi Chatel

Dans tout autre cas, il est possible de faire appel à la loi Hamon ou à la loi Chatel. La première, vous permet de résilier le contrat d’assurance habitation après la première année de votre contrat, et ce, sans justificatif. En ce qui concerne la loi Chatel, elle vous offre la possibilité de résilier également ce contrat d’assurance suite à un avis d’échéance envoyé par votre assureur.

Par ailleurs, si la prime d’assurance et les risques couverts sont modifiés à cause du déménagement à faire, vous pouvez aussi faire très rapidement votre demande de résiliation.

Tenant compte de ses possibilités, vous pouvez enclencher le processus en faisant une demande de résiliation auprès de votre assureur.

Rédiger la lettre de résiliation

Il va sans dire que votre demande de résiliation de contrat d’assurance habitation doit se faire à partir d’une lettre. Cette lettre doit être envoyée en recommandé avec un accusé de réception à votre assureur.

Rendez-vous d’abord sur un site de lettre de résiliation et choisissez le modèle qui vous convient. Cette lettre doit contenir le nom de votre assurance ainsi que le motif de résiliation.

Renseignez aussi vos coordonnées et celles de l’assureur. Le numéro de contrat et votre numéro doivent aussi y figurer. Aussi, n’oubliez pas de mentionner la date exacte de votre déménagement.

Joindre les documents justificatifs

Il est indispensable de joindre certains justificatifs à votre demande de résiliation de contrat en cas de déménagement. Il s’agit entre autres du contrat de bail, des factures d’électricité, de gaz et/ou de téléphone. À cela s’ajoute une quittance de loyer de votre ancienne habitation.

Résilier son assurance habitation en cas de déménagement : délai

résilier son assurance habitation

Résilier son contrat d’assurance habitation doit se faire suivant un certain délai. Sachez que, quel que soit le cas de la résiliation, vous devez respecter un préavis d’un mois. Cela peut encore varier en fonction de la compagnie d’assurance et en fonction des conditions générales.

Il faut donc remarquer que vous pouvez lancer le processus avant ou après le déménagement. Néanmoins, sachez que cela n’est pas obligatoire. Il est toutefois possible de maintenir son assurance, si aucune modification n’est remarquable sur la prime.

Après ces 30 jours, la rupture du contrat d’assurance habitation est accordée suite à la signature de l’accusé de réception de votre courrier de résiliation. Notez que l’assurance devra vous verser la prime du mois pendant lequel vous n’étiez plus dans le logement.

Résiliation d’assurance habitation en cas de déménagement : autres variables

Certaines variables sont à prendre en compte également lorsqu’il s’agit de résilier son contrat d’assurance dans le cas d’un déménagement. Cela a trait surtout au statut (locataire ou propriétaire) de la personne qui souhaite résilier le contrat. Si vous êtes locataire, il est primordial de souscrire une autre assurance habitation avant d’enclencher le processus de résiliation.

En revanche, un propriétaire peut enclencher le processus de résiliation sans pour autant souscrire une nouvelle assurance. Toutefois, certaines garanties minimales de copropriété sont essentielles dans ce cas.

Plusieurs critères entrent en ligne de compte pour résilier un contrat d’assurance habitation en cas de déménagement, et ce, au bon moment. Grâce aux données ci-dessus, vous savez maintenant quoi faire.

Les conséquences de ne pas résilier son assurance habitation lors d’un déménagement

Vous devez bien comprendre les conséquences d’une non-résiliation de votre assurance habitation lors d’un déménagement. Si vous ne résiliez pas votre contrat, vous devrez continuer à payer les primes d’assurance même si vous n’avez plus besoin de cette couverture pour votre ancien domicile.

Cela peut aussi entraîner des problèmes si jamais un sinistre survient dans votre ancienne demeure après votre départ. Si vous avez omis de résilier le contrat, l’assureur pourrait refuser la prise en charge du sinistre et considérer que cela relève désormais de la responsabilité du nouveau locataire ou propriétaire.

Par conséquent, il est crucial que tout changement soit signalé à votre compagnie d’assurance dès que possible afin qu’elle puisse ajuster ses offres en fonction de vos besoins et éviter ainsi toute complication ultérieure. Vous pouvez également envisager une nouvelle assurance habitation qui conviendrait mieux à vos nouveaux besoins suite au déménagement.

En somme, il est primordial de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer une transition sans heurt lorsqu’on déménage.

Comment choisir la nouvelle assurance habitation pour votre nouveau logement

Le choix d’une nouvelle assurance habitation pour votre nouveau logement est crucial et vous devez prendre le temps de bien réfléchir à vos besoins avant de contracter une police. Voici quelques points importants à considérer lors du choix de votre nouvelle assurance habitation.

Il faut tenir compte des différents types de garanties offertes par l’assureur. Vous devez veiller à ce que la couverture proposée convienne aux caractéristiques spécifiques du nouvel endroit où vous allez vivre. Il faut comparer les contrats car chaque compagnie offre des formules différentes selon le profil du client (locataire ou propriétaire). Il peut arriver qu’un assureur propose un prix attractif mais avec une couverture moins étendue. Soyez vigilant !

Prenez en compte le coût global et mensuel : combien coûtera exactement la prime ? Le montant doit être abordable sans compromettre sur la qualité des services fournis.

Il est aussi intéressant de s’intéresser aux options supplémentaires disponibles telles que la responsabilité civile qui permet de se protéger contre les dommages causés accidentellement à autrui dans votre domicile ou encore l’option « bris » qui permettra, si elle est choisie, d’être indemnisé en cas de bris accidentels pour un objet fragile par exemple.

Vérifiez régulièrement si votre contrat répond toujours parfaitement à vos besoins afin d’éviter toute surprise désagréable lorsqu’il faudra utiliser cette assurance au moment opportun.

Choisir sa nouvelle assurance habitation nécessite une attention particulière. Il faut tenir compte des spécificités du nouveau logement, des options proposées par les assureurs et évaluer le coût global pour faire un choix éclairé.