Quel est le délai pour résilier une police d’assurance habitation ?

79

Locataire ou propriétaire, vous avez certainement déjà eu à souscrire une assurance habitation. Cette décision peut avoir été motivée par l’obligation de la loi ou par une envie de protéger votre immobilier ainsi que son contenu. Mais pour diverses raisons, vous pouvez ressentir le besoin ou l’envie de résilier ce contrat. Avant, cette opération n’était faisable qu’à une échéance annuelle, mais désormais elle est possible même en dehors de cette échéance. Ainsi, découvrez dans cet article les différents délais pour résilier une police d’assurance habitation.

Résilier à l’échéance annuelle

Un contrat d’assurance habitation est souscrit pour une durée indéterminée avec possibilité de le résilier à la fin de chaque année. Ici, la condition est d’adresser par courrier recommandé une lettre de résiliation pour assurance habitation à son assureur. Cette correspondance doit être envoyée au moins deux mois avant l’échéance, quoique les délais puissent différer chez certains assureurs. Bien que l’accusé de réception ne soit pas obligatoire, il est tout de même fortement conseillé.

A lire également : Comment évolue le bonus auto ?

En outre, sachez que votre assureur est obligé de vous rappeler par courrier la date d’échéance de votre contrat multirisque habitation. Il est censé vous envoyer ce courrier au minimum 15 jours avant la date limite pour une demande de résiliation. Cela correspond d’habitude à 2 mois et demi au moins avant l’anniversaire du contrat. Si l’assureur envoie le courrier moins de 15 jours avant, vous avez vingt jours pour envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception. Ce délai commence à courir à partir de la date de réception de l’avis.

Dans le cas où vous ne recevez aucun rappel de votre assureur, vous pouvez effectuer votre résiliation à tout moment. Cette abrogation n’impliquera ni préavis ni pénalité. Le délai de résiliation commence dès le lendemain de la date qui figure sur le cachet de la poste présent la lettre avec accusé de réception envoyé à l’assureur. Cette disposition aide à résilier plus aisément des contrats tacitement reconductibles.

A lire aussi : Comment savoir si une maison à une hypotheque ?

Résiliation en dehors de l’échéance annuelle

La résiliation en dehors de l’échéance annuelle de votre assurance habitation est également possible dans plusieurs cas. Parmi les trois principaux contextes évoqués ci-après, bien souvent la loi Hamon seule suffit.

Dispositions de l’article L.113-16 du Code des assurances 

La loi vous permet de résilier son contrat si éventuellement vous :

  • changez d’adresse de domicile ;
  • changez de statut matrimonial (mariage, divorce…) ;
  • changez de régime matrimonial ;
  • changez de profession ;
  • partez en retraite ou cessez définitivement toute activité professionnelle.

Il est alors possible de résilier votre assurance trois mois après la date de l’événement. Néanmoins, la nouvelle situation doit affecter directement le risque couvert. La résiliation devient effective dans le mois suivant la réception de la lettre recommandée par l’assureur. Ce dernier aura à rembourser la part de cotisation concernant la période de risque non couru.

Résiliation suite à la vente, l’achat ou l’héritage d’un bien immobilier

Dans ces 3 cas, le contrat du vendeur ou du défunt bénéficie au nouveau propriétaire du bien couvert, héritier ou acquéreur. Mais celui-ci peut refuser de jouir du contrat conformément à la disposition de l’article L.121-10 du Code des assurances. Il peut donc résilier le contrat d’assurance à compter du transfert de propriété jusqu’à la fin de la période d’assurance.

Aussi, l’assuré vendeur peut résilier par demande recommandée papier ou électronique et la résiliation s’applique le jour de la vente. L’assureur doit lui rembourser la part de cotisation couvrant la période allant de la résiliation jusqu’à l’échéance du contrat.

Cette possibilité est moins souvent invoquée, car les notaires introduisent désormais dans l’acte de vente une clause constatant le transfert de propriété. Elle précise que l’acheteur prend en charge l’assurance du bien et autorise le vendeur à résilier le contrat après la vente.

Résilier à tout moment grâce à la loi Hamon

La loi Hamon de 2014 autorise tout assuré à résilier un contrat d’assurance à tout moment après un an d’engagement. Que l’assurance soit destinée à une voiture, à une moto ou à une habitation, elle peut être résiliée librement après la première échéance annuelle.

L’assuré peut ainsi résilier son contrat d’assurance habitation à n’importe quel moment après le premier anniversaire. Cette résiliation devient effective un mois après la réception de la demande par l’assureur. Aussi, elle donne droit à un remboursement de la portion de cotisation de la résiliation à l’échéance.