Récupérer le 3ème pilier pour des travaux de rénovation : est-ce possible ?

9
Récupérer le 3ème pilier pour des travaux de rénovation est-ce possible

Le système de prévoyance helvétique séduit grâce à son organisation et à son montage attractif. Composante clé de ce système, le troisième pilier fait beaucoup parler de lui depuis plusieurs années maintenant.

Étant une prévoyance complémentaire destinée à soutenir et à renforcer les deux premiers piliers, il est le sujet de nombreuses interrogations en ce qui concerne ses possibles utilisations. Beaucoup de résidents suisses désirent se servir du 3ème pilier pour financer des travaux de rénovation. Ce billet lève le voile sur la possibilité de la démarche et les conditions qui l’entourent.

A voir aussi : Le rupteur thermique : qu’est-ce que c’est ?

Possibilité du retrait anticipé du 3ème pilier pour des travaux de rénovation

D’entrée, précisons qu’il est possible de rénover son bien immobilier avec le capital de son 3ème pilier. Le retrait anticipé de l’épargne est autorisé pour l’accomplissement de différents projets immobiliers. Acceptée, la rénovation finançable avec le troisième pilier est encadrée par la loi.

Une condition impérative doit notamment être remplie à cet effet. Suivant les dispositions légales, les travaux de rénovation financés par le 3ème pilier ne peuvent porter que sur les résidences principales et les logements d’usage personnel des souscripteurs.

A lire également : Qui a droit à l'Anah ?

Zoom sur les travaux de rénovation finançables par le troisième pilier

Les travaux de rénovation financés par le troisième pilier peuvent poursuivre plusieurs objectifs. Pour commencer, le capital de la prévoyance facultative peut servir à maintenir ou à augmenter la valeur d’un bien immobilier. Il ne s’agit toutefois que de rénovation. Les réparations quotidiennes ne sont pas acceptées.

Les travaux de rénovation acceptés peuvent concerner la salle de bain ou encore la cuisine. Les revêtements divers sont également acceptés. Ils peuvent s’apposer sur les sols, les murs et les plafonds.

le 3ème pilier pour des travaux de rénovation est-ce possible

Le ravalement de façade peut aussi être financé par le troisième pilier. Pour finir, vous pouvez financer la rénovation énergétique du bien d’habitation avec votre prévoyance facultative.

Des limitations dans les travaux de rénovation acceptés

Il convient de préciser que tous les travaux de rénovation ne sont pas financés par le troisième pilier. Les rénovations luxueuses ne sont pas acceptées par l’épargne. La construction d’une piscine, d’un sauna ou encore d’un garage sont exclues du financement.

L’aménagement de jardin est également exclu. Les remplacements de mobilier ainsi que les petites réparations quotidiennes ne sont aussi pas réalisables avec le troisième pilier comme financement.

Respecter l’encadrement du retrait anticipé pour travaux de rénovation

Dans le troisième pilier, les types de maisons éligibles au financement et les travaux acceptés ne sont pas seuls à faire l’objet d’un encadrement. Le retrait anticipé de l’épargne est aussi organisé par la loi. Ici, la première règle, c’est que le retrait fait l’objet d’une imposition.

La deuxième, c’est la possibilité de réaliser des retraits partiels chaque 5 années pour contrôler les impositions. Aussi est-il important de préciser que les travaux de rénovation à réaliser doivent être justifiés. Des factures sont notamment exigées.

Face à toutes ces dispositions, il est aisé de se perdre. Toutes les règles doivent néanmoins être respectées pour récupérer le 3ème pilier pour des travaux de rénovation. La meilleure démarche pour éviter de se fourvoyer est de contacter des professionnels pour se faire conseiller, et même accompagné au besoin.