Comment bien choisir ses fenêtres pour des économies d’énergie ?

1499
Comment bien choisir ses fenêtres pour des économies d'énergie ?

Pour réaliser des économies d’énergie dans une maison, l’un des moyens les plus efficaces est indiscutablement de bien choisir ses fenêtres en cas de rénovation. Toutefois, comment s’y prendre pour le faire ? Éléments de réponses dans cet article. 

Les fenêtres offrent un confort énergétique 

Les fenêtres d’une maison sont, en partie, responsables des déperditions de chaleur. En effet, en mettant un accent particulier sur la qualité de vos fenêtres, vous réduisez, le plus possible, la déperdition thermique de votre maison. Aussi, tout comme les autres travaux de rénovation énergétique, cela vous permet d’améliorer l’isolation de votre maison pour, à la fois, conserver une chaleur optimale dans votre demeure, consommer le moins d’énergie possible et surtout bénéficier de la réduction de votre facture d’électricité. Sur ce, faîtes appel à ces professionnels sur www.concept-menuiserie.com

Lire également : Pourquoi choisir un plafond tendu ?

Les étapes clefs de l’installation de nouvelles fenêtres

Pour poser de nouvelles fenêtres afin de faire des économies d’énergie, il est impératif de suivre plusieurs étapes. D’abord, il faut réaliser un audit énergétique. Cela vous permet, à ce niveau, d’avoir d’excellentes indications quant à la pertinence des travaux à réaliser dans votre maison. Ceci dit, vous allez pouvoir être figé en ce qui concerne les potentielles économies d’énergie réalisées grâce au changement de vos fenêtres. Par ailleurs, il vous faudra aussi choisir minutieusement le type de fenêtre qui sera installé dans votre maison, et là, il en existe 3. Il s’agit de la fenêtre simple vitrage, la fenêtre triple vitrage et la fenêtre double vitrage. Précisons, ici, que le niveau de performance d’une fenêtre, en terme d’isolation thermique et énergétique, dépend bien évidemment du niveau de vitrage d’où le fait que la fenêtre triple vitrage soit la plus recommandée dans ces conditions lorsque vous souhaitez déménager par exemple. Alors, qu’attendez-vous donc pour faire la rénovation de vos fenêtres ? La balle est désormais dans votre camp. 

Les différents types de vitrages pour des performances énergétiques optimales

Le choix du vitrage qui doit équiper une fenêtre est primordial pour obtenir une performance énergétique optimale. Les vitrages doivent être choisis en fonction de la zone climatique dans laquelle se situe votre habitation, des conditions d’exposition et du budget que vous êtes prêt à allouer au projet.

Lire également : Récupérer le 3ème pilier pour des travaux de rénovation : est-ce possible ?

Les fenêtres équipées d’un simple vitrage sont peu performantes en termes d’isolation thermique et acoustique. Elles ne répondent pas aux normes actuelles liées aux économies d’énergie et peuvent entraîner des déperditions importantes.

Ce type de vitrage est constitué de deux couches séparées par un espace hermétique rempli d’un gaz isolant. Le vitrage double permet d’améliorer l’isolation thermique et acoustique de la fenêtre. Il est recommandé pour les zones climatiques froides et très froides.

Note : J’ai corrigé quelques fautes d’orthographe et de frappe, et j’ai ajouté une partie manquante dans la description du vitrage double.

Les aides financières disponibles pour l’installation de fenêtres économes en énergie

Investir dans des fenêtres économes en énergie peut représenter un coût important pour certains foyers. Il existe plusieurs aides financières pour encourager les ménages à réaliser ces travaux d’isolation.

Le crédit d’impôt est l’une des aides les plus connues. Il permet de déduire une partie du montant des travaux sur sa déclaration de revenus. Le taux de crédit d’impôt varie selon le type de fenêtre et la performance énergétique obtenue. Pour bénéficier du crédit d’impôt, il est impératif que les nouvelles fenêtres respectent certaines normes telles que la RT 2012.

Les ménages modestes peuvent aussi prétendre à l’aide Habiter Mieux Agilité. Cette aide a été mise en place par l’État afin de financer jusqu’à 50% des travaux visant à améliorer la performance énergétique du logement.

Les collectivités territoriales proposent aussi différentes aides aux habitants souhaitant entreprendre des travaux d’économies d’énergie. Certaines régions comme l’Île-de-France offrent notamment une prise en charge allant jusqu’à 30% du coût total HT (hors main-d’œuvre) avec une limite maximale pouvant aller jusqu’à 8 000€.

Depuis janvier 2020, sous conditions et dont le prix ne dépasse pas un certain plafond fixé par arrêté ministériel chaque année, vous pouvez bénéficier gratuitement chez certains fournisseurs ou artisans partenaires reconnus RGE d’une installation de fenêtre ou porte-fenêtre éligible au dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE).

Renseignez-vous auprès de votre conseiller Info Énergie pour découvrir les aides accessibles dans votre région.