Comment calculer un prêt hypothécaire ?

260
Comment calculer un prêt hypothécaire ?

Bien souvent pour financer un tout nouveau projet ou pour avoir un nouvel emprunt, on peut avoir recours à un crédit hypothécaire. Il fonctionne comme un prêt traditionnel, mais son montant est calculé selon plusieurs critères : la valeur du bien, la marge hypothécaire. La somme prêtée est comprise entre 70 et 80 % de la valeur du bien.

Un prêt réservé aux propriétaires

Vous possédez un bien immobilier et vous souhaitez souscrire un crédit pour financer un nouveau projet. L’établissement peut alors vous proposer le prêt hypothécaire. Votre bien immobilier sera hypothéqué et en cas de défaillance au niveau des remboursements des mensualités, la banque est en droit de saisir le bien si aucune solution à l’amiable n’a été mise en place. Le calcul du crédit hypothécaire peut aussi servir à obtenir plus de liquidités. Il peut être à taux fixe ou variable. Pour bénéficier de ce type de crédit, il faut être résident fiscal français. Votre taux d’endettement sera étudié. Vos revenus doivent permettre le remboursement du nouveau crédit. L’intervention d’un notaire est nécessaire.

Lire également : Trouver une maison en bois modulaire et en kit

  • Vous souhaitez augmenter votre capacité d’emprunt, obtenir plus d’avantages pour devenir propriétaire, le prêt hypothécaire peut alors être une solution à envisager.
  • Si vous possédez un bien (locaux commerciaux, bureau, logement), généralement, ce type de prêt est facile à obtenir.

C’est pour les banques une sécurité, car en cas de non-paiement des mensualités, elle se réserve le droit de saisir le bien. Le taux d’intérêt est calculé en fonction de plusieurs facteurs : durée du prêt, profil de l’emprunteur. En optant pour un simulateur en ligne ou un courtier, vous pouvez obtenir des conditions plus avantageuses. Il existe une grande variété de modules qui vous permettront de déterminer vos intérêts, vos paiements mensuels. Dans tous les cas, vous ne devez pas négliger ce financement puisque votre bien peut être saisi. 

A lire également : Comment bien investir dans un Pinel ?