Les mandataires immobiliers sont-ils bien payés ?

1161
selective photo of gray key with heart key chain

Être mandataire immobilier ne requiert pas de diplômes. Toutefois, il est compliqué d’être salarié de par cette posture. Bien que le mandataire exerce comme un agent immobilier (à quelques différences près), certains avantages lui sont difficilement accessibles. Un mandataire immobilier peut-il bien gagner sa vie ?

Mandataires immobiliers : salaires ou commissions ?

Il existe une grande différence entre l’agent immobilier et le mandataire immobilier. Alors que l’agent immobilier peut avoir un salaire, le mandataire immobilier se contente des commissions. Un négociateur est donc son propre patron, aucun contrat ne le lie comme salarié dans une agence ou dans un réseau immobiliers. Il exerce comme micro-entrepreneur ou comme dirigeant de sa société.

A découvrir également : Que faut-il savoir avant d'effectuer son premier achat immobilier ?

Vous l’aurez compris, les mandataires immobiliers ne bénéficient pas de salaires fixes. Il est rémunéré proportionnellement au travail et aux ventes qu’ils réalisent durant le mois ou l’année. On lui consacre entre 45 % et 100 % des honoraires payés par le client. S’il sait s’y prendre, un mandataire immobilier gagnera plus que le salaire d’un agent immobilier salarié.

Les commissions d’un mandataire immobilier

La commission d’un mandataire immobilier n’est pas fixe. Cela varie non seulement selon sa vente, mais aussi en fonction de ces partenaires. En effet, un mandataire immobilier collabore soit avec une agence immobilière soit avec un réseau.

A lire en complément : Comment éviter les impayés de loyer ?

La commission du mandataire immobilier en collaboration avec une agence immobilière

Un mandataire est libre de collaborer avec une agence immobilière ou non. Le cas échéant, il bénéficie de plusieurs avantages. Mais, ce partenariat n’est pas sans inconvénient. Lorsqu’on intègre une agence, on travaille avec des professionnels et on apprend plus sur le métier. C’est également une option pour rester motivé tout le temps en travaillant dans une équipe dynamique. La collaboration avec une agence immobilière est recommandée pour les personnes débutantes dans le secteur de l’immobilier. Cela permet d’avoir la connaissance nécessaire pour être compétitive et productive.

Le seul bémol est que vos commissions seront très faibles. Vous percevrez à peine 50 % du montant facturé au client. Un mandataire immobilier au sein d’une agence immobilière gagne au moins 40 % des frais déboursés par le client et au plus 50 % de ce montant. Dans certains cas, le mandataire gagne beaucoup moins à cause d’une subordination officieuse aux agents immobiliers de la structure.

man sitting beside white wooden table

La commission du mandataire immobilier travaillant dans un réseau

Avec un réseau, un mandataire immobilier gagne beaucoup plus qu’avec une agence immobilière. Sa commission varie entre 60 % et 100 % des frais perçus après un service rendu. Par exemple, si la facture du client s’élève à 10 000 €, le mandataire pourrait obtenir entre 6 000 € et 10 000 €. Alors que dans une agence immobilière, il gagnera au maximum entre 4 000 € et 5 000 €. En effet, dans un réseau, le mandataire est beaucoup plus autonome. Il travaille librement sans aucune exigence venant d’un patron. De plus, un réseau à moins de charges qu’une agence immobilière. Ces caractéristiques permettent d’augmenter plus facilement la rémunération d’un mandataire.

En travaillant en réseau, le mandataire bénéficie de plusieurs avantages outre la rémunération élevée. Grâce à ce réseau, ce professionnel peut bénéficier d’un fichier de bien à vendre, d’une assistance juridique en cas de besoins, de fichiers indispensables pour les transactions, de l’apprentissage des outils de diffusions d’annonces. Avec un réseau, le mandataire paiera juste des redevances mensuelles.

Combien concrètement un mandataire immobilier ?

Bien qu’il soit très difficile d’estimer la rémunération mensuelle d’un mandataire immobilier, on peut toutefois déterminer une moyenne. Un mandataire immobilier actif pourrait gagner jusqu’à 75 000 €/an en moyenne. On constate toutefois des différences selon les villes. Par exemple, à Rochelle, à Bordeaux, et à Arles, la rémunération est respectivement de 60 000 €, 63 000 € et 50 000 € en moyenne par an.

Quelles sont les tâches d’un mandataire immobilier ?

Un mandataire immobilier a pratiquement les mêmes missions qu’un agent immobilier. Il pourra : chercher des biens immobiliers destinés à la vente ou à la location, négocier la vente des biens, fait faire des visites aux clients et trouvez le bon locataire, etc.

Les facteurs qui influencent le salaire d’un mandataire immobilier

Le salaire d’un mandataire immobilier dépend de plusieurs facteurs. Le montant des commissions perçues sur les ventes ou les locations est un élément clé. Effectivement, plus le chiffre d’affaires généré par l’agent immobilier est élevé, plus sa rémunération sera importante.

La région dans laquelle exerce le mandataire immobilier peut aussi influencer son salaire. Dans certaines villes où les prix de l’immobilier sont très élevés, comme Paris ou Lyon par exemple, les agents immobiliers peuvent bénéficier de commissions plus importantes que dans des zones rurales où les prix sont moins élevés.

La notoriété et l’image de marque de l’agence immobilière auprès du public jouent aussi un rôle important dans la réussite financière du mandataire immobilier. Les clients ont tendance à faire confiance aux agences bien implantées et reconnues pour leur professionnalisme.

De même, il faut souligner que certains contrats proposent des rétributions attractives dès lors qu’un objectif a été atteint en matière de chiffre d’affaires réalisé. Ces bonus séduisants motivent fortement chaque agent à se surpasser afin d’améliorer ses performances commerciales et ainsi augmenter significativement son revenu annuel.

Il ne faut pas non plus oublier que ce métier impose une grande disponibilité horaire : travail en soirée et le week-end pendant la période « chaude » (de mars/avril jusqu’en septembre/octobre). Une telle flexibilité nécessite une adaptation permanente pour éviter toute sortie hors des heures légales.

Si être agent/mandataire immobilier peut s’avérer très lucratif, il faut néanmoins prendre en compte les facteurs qui influencent la rémunération pour mieux anticiper sa carrière au sein de ce secteur.

Les perspectives d’évolution de carrière pour un mandataire immobilier

Le mandataire immobilier peut évoluer professionnellement dans plusieurs directions. D’abord, il peut devenir responsable d’une agence immobilière en se formant aux techniques managériales et en acquérant une expérience solide dans le secteur.

Il est aussi possible pour un mandataire immobilier de se spécialiser dans un domaine particulier de l’immobilier, comme la gestion locative ou la transaction immobilière haut de gamme. Cette spécialisation permet à l’agent immobilier d’affiner ses compétences et ainsi de proposer des services encore plus performants à sa clientèle.

Certains mandataires immobiliers décident de créer leur propre entreprise en tant qu’indépendant. Cela implique une grande capacité d’autonomie et une connaissance approfondie du marché local.

Les mandataires immobiliers peuvent envisager des postulations au sein d’une entreprise internationale avec un leadership avéré pour profiter des opportunités offertes par celle-ci sur le plan international, notamment lorsqu’il s’agit d’échanger avec les experts étrangers afin d’enrichir leurs connaissances, tout en ayant accès à des outils plus sophistiqués susceptibles de simplifier leur travail quotidien.

Le métier de mandataire immobilier offre donc différentes perspectives évolutives. Toutefois, elles nécessitent toutes rigueur professionnelle, ténacité et adaptation continue face aux changements économiques pouvant influencer ce milieu très concurrentiel où seul celui qui aura compris que chaque jour doit être considéré comme un nouveau défi réussira véritablement à sortir son épingle du jeu.