Faut-il investir dans l’immobilier en 2022 ?

264
Faut-il investir dans l'immobilier en 2022 ?

C’est sans doute la question que de nombreux Français sont en train de se poser. En effet, l’immobilier a été pendant plusieurs années un refuge, mais la crise sanitaire a eu un impact considérable. Il est alors judicieux de se renseigner auprès des professionnels pour savoir s’il faut investir dans la pierre en 2022 ou si 2023 sera un peu plus propice. En fonction des prix du marché et des taux d’intérêt, vous pourrez prendre plus facilement une décision. 

Une augmentation considérable des prix

Les investisseurs peuvent être refroidis à cause des tarifs du marché puisqu’une hausse de plus de 4 % a été identifiée en 2021. Cela a eu un réel effet sur les taux puisqu’ils ont diminué. Grâce à l’analyse du site Emprunter Malin, vous aurez des pistes pour mener vos investigations. Vous saurez rapidement s’il faut investir en 2022 ou attendre l’année prochaine. Certes, avec une baisse des taux auprès des banques, il peut être intéressant d’emprunter dès maintenant. Un comparateur devrait vous aider à choisir le meilleur organisme pour limiter les frais. 

A découvrir également : Pourquoi choisir un constructeur de maisons individuelles ?

Selon certains experts, la crise sanitaire semble terminée puisque la France affiche une légère croissance depuis le quatrième trimestre de 2021 selon les données de l’INSEE. N’oubliez pas de prendre en compte tous les éléments avant d’investir vos économies, car un bien immobilier n’entraîne pas seulement des revenus supplémentaires et une réduction fiscale. 

Attention à la fiscalité et à la taxe foncière

Certains professionnels estiment que la fiscalité peut être un frein à l’investissement puisque les hausses se multiplient. De plus, il y a du changement sur le marché avec des mises en conformité par rapport à des locations faites à travers AirBnb. Vous ne pouvez pas louer un appartement, tirer tous les profits et ne rien reverser à l’État. De plus, la taxe foncière pourrait être beaucoup plus onéreuse

A découvrir également : Les mandataires immobiliers gagnent-ils leur vie ?