Quel travail sans diplôme ?

15

Le détective privé, mieux connu sous le nom de détective, est un professionnel spécialisé dans la recherche et la collecte d’informations et de preuves. Il peut travailler pour le compte de professionnels ou de particuliers pour défendre leurs droits et leurs intérêts.

En savoir plus sur la profession d’enquêteur privé grâce aux témoignages de Capucine, Yann et Adriano qui nous racontent tout sur cette profession et comment devenir un enquêteur privé : formation, salaires, VAE…

Lire également : Quelle formation professionnelle à 50 ans ?

Quelle est la profession de détective ?

Yann : Notre travail en tant que détective est de mener des enquêtes privées pour le compte de clients dans de nombreux contextes. Par exemple, on peut demander aux huissiers de justice de trouver des faits d’escroquerie qui seront utilisés pour mener une action en justice ultérieure ; ou par des entreprises de surveiller des sites dans des produits industriels d’affaires.

Capucine : C’est un métier d’enquête. Notre objectif est d’être les observateurs les plus discrets possible afin de recueillir des informations et d’autres informations au nom de nos clients. Cela leur permet de défendre au mieux leurs intérêts et leurs droits. La plupart du temps, nous travaillons pour des entreprises dans des affaires commerciales impliquant des vols ou des fraudes.

Lire également : Qu'est-ce qu'un notaire salarié ?

Adriano : En tant qu’enquêteur privé, je dois apporter des informations sur tous les formulaires à mes clients pour fournir des preuves pour leurs dossiers, qu’il s’agisse de vérifier une hypothèse ou de révéler un mystère. Notre champ d’intervention est très large car nous travaillons avec des professionnels, des particuliers et aussi avec des institutions civiles.

Qu’ est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?

Yann : C’est une profession où vous avez une grande liberté et il n’y a pas de routine. C’est vraiment… appréciable.

Nasturtium : La satisfaction de faire ressortir la vérité à travers mon travail qui permet aux gens de se défendre et de faire respecter leurs droits.

Adriano : Enquêtez, retrouvez-vous au bon endroit pour le moment droite. C’est un travail très intéressant qui aide vraiment les gens.

Qu’ est-ce qui vous plaît moins dans votre travail ?

Être détective nécessite une disponibilité totale. Par conséquent, nous ne comptons pas nos heures et travaillons matin et soir, mais aussi les week-ends et les jours fériés.

Capucine : Les risques doivent être pris en compte. L’inspecteur peut vraiment déranger certaines personnes qui ont fait l’objet d’une enquête.

Adriano : C’est un travail très difficile à concilier avec la vie de famille. Nous ne travaillons pas selon les heures de bureau.

Quelles sont les qualifications nécessaires pour exercer cette profession ?

Yann : Il est impératif de savoir comment exercer sa discrétion dans l’exercice de notre profession. Une touche de psychologie est aussi une force pour obtenir des informations intelligemment.

Capucine : Vous devez avoir de la curiosité, bien sûr, parce que c’est précisément grâce à cette qualité que nous pouvons obtenir l’information de dont vous avez besoin.

Adriano : Attendre des heures pendant la surveillance exige une vraie patience. C’est une qualité indispensable pour tous les bons détectives.

Quelle est la formation pour devenir détective ?

Pour devenir détective, vous devrez obtenir l’un des trois diplômes approuvés dans le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) :

  • Titre de chercheur et directeur privé de recherche de l’Institut de formation des agents de recherche (IFAR).
  • Licence juridique professionnelle, agent de recherche privé spécialisé (Nîmes).
  • Licence professionnelle pour la sécurité des biens et des personnes enquêtes privées de spécialité (Paris 2 à Melun).
  • Ou par validation de l’expérience (VAE).

Y a-t-il une concurrence pour pratiquer ce métier ?

Non.

Y a-t-il des écoles spécialisées dans ce domaine ?

Les écoles spécialisées dans ce domaine correspondent aux seuls cours de formation approuvés par le Registre national des certifications professionnelles (RNCP) (voir fiche de formation).

Quel est le salaire d’un détective ?

Le salaire d’un détective débutant est d’environ 1450€ brut par mois (SMIC).

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent exercer cette profession ?

Yann : C’est encore une profession jeune puisqu’elle a été réglementée il y a seulement dix ans. Je pense que c’est un vrai travail pour l’avenir ; il suffit de regarder nos voisins anglo-saxons pour se convaincre.

Capucine : Si vous aimez résoudre des énigmes et des mystères, tout ce que vous avez à faire est de passer un imperméable et de trouver des lunettes noires pour devenir détective.

Adriano : Les très bonnes bases juridiques sont indispensables dans la plupart de nos dossiers, donc ne négligez pas cet aspect.