Zoom sur l’isolant thermique extérieur

112

Vous avez pour projet de réaliser des économies d’énergie en vous attaquant à l’isolation thermique de votre maison par l’extérieur? Il est essentiel de choisir un isolant de murs extérieurs qui convient à votre projet. En effet, mélange contribue à l’élimination des ponts thermiques, à l’accroissement de l’efficacité énergétique de votre maison mais aussi à votre confort de vie. Alors, quel est le meilleur isolant thermique ?

Isolant thermique, comment choisir ?

Il y a plusieurs types de matériaux pour une isolation. En effet, il y a trois familles principales, notamment les minéraux, les produits naturels ainsi que les synthétiques. Chacun présente des aspects distincts. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de choisir le meilleur isolant extérieur dans le but de profiter d’efficience énergétique maximale.

A voir aussi : Le rupteur thermique : qu’est-ce que c’est ?

Les composés minéraux comportent les laines de verre et de roche, tandis que les alliages synthétiques se composent de polyuréthane, de polystyrène expansé et de polyisocyanurate. Pour ce qui est des compositions naturelles, cette dernière rassemble le liège, la fibre de bois, le chanvre, la laine de mouton ou encore les plumes de volailles. Afin de bien choisir votre isolant, il est conseillé de vous rapprocher de professionnels dans le domaine de l’isolation extérieure à Reims.

Notez cependant que la qualité du résultat de travail va dépendre entièrement du choix de votre isolant. En effet, le choix doit se porter impérativement sur la capacité des compositions à résister aux écarts de température.

A découvrir également : Est-ce que le DPE est obligatoire pour une vente ?

Isolation par l’extérieur : que choisir ?

Pour savoir ce qu’il faut choisir comme isolant, il faut avant tout déterminer vos attentes. Si certains produits sont moins combustibles, d’autres ont une densité thermique importante. Aussi, il faut tenir compte du rapport qualité/prix.

Comme premier choix, il y a les laines minérales qui sont aussi les plus prisées en termes d’isolation de façade. En effet, cette matière naturelle possède une grande performance à la fois thermique et acoustique. En deuxième position, vous trouverez la laine de verre qui peut être un choix astucieux pour ce qui est de l’isolation. Elle est généralement proposée sous forme de rouleaux. Plus apprécié à cause de sa résistance face aux temps, la laine de verre peut être la matière idéale pour l’isolation. Toutefois, il est conseillé d’utiliser un pare-vapeur en guise de protection contre l’humidité. La laine de verre possède également d’excellentes propriétés thermiques et acoustiques.

Il y a aussi la laine de roche, qui se trouve à la troisième place, mais qui représente également un choix intelligent pour une isolation thermique par l’extérieur. C’est la matière la plus conseillée du fait qu’elle ne craint pas l’humidité et que sa composition dispose de caractéristiques thermiques hautement performantes. Toutefois, la laine de verre peut coûter relativement cher et son installation peut être assez compliqué.

Pour ceux qui sont dans la démarche écologique, l’isolant naturel est à prioriser. Non seulement il résiste au feu, mais également à l’humidité ainsi qu’aux insectes. Ce type d’isolant est généralement issue de production biologique et même de matières recyclables. Plus connus pour leur durabilité, la laine et la fibre de bois sont les plus conseillés. De leurs côtés, la Ouate de cellulose et le chanvre sont plus performants comme régulateur hygrométrique.

Opter pour les isolants synthétiques : une alternative

Les isolant synthétiques sont plus résistant aux diverses conditions climatiques les plus dures. Parmi eux, il y a le polystyrène expansé ou PSE blanc. Il possède une caractéristique légère et possède d’excellentes qualités thermiques. Toutefois, le polystyrène expansé (PSE) est moins qualitatif que le polystyrène extrudé (XPS). Le polystyrène expansé en plaques rigides peut cependant être utilisé à la fois pour l’isolation des murs extérieurs et l’isolation des murs intérieurs, des sols, de la toiture ou encore des toits-terrasses. Sa composition comprend 98 % d’air et de 2 % de matière qui contracte une structure en forme de nid-d’abeilles au moment de son expansion.

Le polyuréthane (PUR) est toutefois l’isolant synthétique le plus recommandé pour l’extérieur. Il est principalement commercialisé sous forme de panneaux enroulés de deux feuilles en kraft. L’utilisation de l’isolation par l’extérieur avec du polyuréthane dispose d’un réel avantage, car ceci ne présente aucun impact vis-à-vis de la superficie intérieure d’une habitation. Ainsi, l’isolation avec du polyuréthane (PUR) garantit la dureté.