Les inconvénients du portage salarial immobilier

858
blue and white concrete building near body of water during daytime

Le portage salarial est une forme d’emploi à mi-temps. Dans le milieu de l’immobilier, il s’agit d’une relation triangulaire entre un négociateur, un réseau ou agence immobilière et une société de portage salarial. Bien que cela paraisse alléchant, certains paramètres du portage salarial sont désavantageux à bien des égards. Il est donc important pour vous de connaître les inconvénients du portage salarial.

Rémunération

La rémunération est la récompense de l’agent immobilier. Pourtant, celle-ci est soumise à diverses variables. L’agent immobilier doit payer des frais de gestion qui peuvent atteindre 10% du chiffre d’affaires. Ce chiffre est en réalité une moyenne qui varie entre 7 et 15%. Vous avez ensuite la cotisation patronale et celle salariale qui peuvent être déduites de l’affaire apportée. La somme finale est soumise à l’impôt sur le revenu. Tout ceci peut réduire le revenu brut de l’agent immobilier. Il est aussi important de dénoncer le fait que la rémunération se fait en fonction du montant de l’affaire apportée. De ce fait, l’agent de portage salarial immobilier peut avoir un salaire variable en fonction des périodes favorables ou non.

A lire également : Programmes immobiliers neufs : quel promoteur choisir ?

Les limites juridiques

Il n’est pas donné à tout le monde de faire du portage salarial. En effet, l’article L. 1254-2.-I. du code du travail, détaille les conditions à remplir pour faire du portage salarial. Il faut retenir que la personne doit justifier une expertise, d’une qualification et d’une autonomie à trouver ses clients. C’est alors avec ces derniers qu’il devra convenir du prix et des conditions de réalisation de sa prestation. Ce critère fait ainsi de l’accès au portage une option impossible pour certains professionnels comme les avocats, les pharmaciens, les coiffeurs et autres.

Difficultés à trouver des clients

Dans le domaine de l’immobilier, la conclusion d’une transaction immobilière est souvent difficile. L’agent immobilier peut alors être confronté à un problème de recherche de clients. S’il n’a pas un réseau de clients, la recherche de clients lui sera très chronophage. Parce qu’il est impossible de connaître à l’avance la valeur d’un bien immobilier, il peut lui être difficile de conclure une affaire. La difficulté est d’autant plus grande s’il s’agit d’un bien immobilier inhabituel comme d’un manoir ou un gratte-ciel. La difficulté à trouver un client dans le temps peut donc être problématique pour un agent porté dans le domaine de l’immobilier.

A lire également : Comment investir dans l'immobilier ?

Le droit au chômage

L’assurance chômage n’est accordée que si elle est bien établie dans les liens de subordination entre la société de portage et le salarié porté. Bien souvent, ce droit n’est pas acquis. Néanmoins, si le salarié porté ne travaille pas plus de 110h/mois et est toujours inscrit au pôle emploi, il peut conserver ces allocations d’aide.

Il y a aussi des inconvénients liés au montant minimum de prestation. Le montant des missions doit être élevé, car les sociétés de portage n’acceptent que les missions dont les honoraires finaux dépassant les 1000€. C’est donc le ticket d’entrée minimum d’une prestation.

Le formalisme

Le métier de portage d’affaires nécessite plusieurs formalités. Il faut signer 3 différents contrats pour prétendre être un portage salarial. Le premier est un contrat de prestation de service entre la société de portage et l’entreprise cliente. Ensuite, il faut le contrat de travail du salarié porté. Le dernier contrat est une convention d’adhésion entre l’entreprise de portage et le consultant indépendant.

Simulateur de portage salarial pour mieux calculer son salaire net

Des professionnels indépendants dans l’immobilier note certains inconvénients dans le portage salarial. Ces imperfections se traduisent, par exemple, par la nécessité de payer des frais de gestion. A tout cela s’ajoutent les charges salariales et patronales et le paiement d’impôts. Il y a encore d’autres difficultés qu’ils estiment non négligeables comme le formalisme et les complexités juridiques, les problèmes relatifs à la recherche de clients, les difficultés à bénéficier du droit au chômage…

Avant d’opter pour ce statut professionnel en particulier, pensez à calculer votre salaire net en portage salarial. Cela vous permet, en effet, de connaître votre taux journalier moyen et par là même de savoir si le salaire que vous allez toucher mensuellement garantit ou non une vie décente. C’est également pour savoir quels tarifs annoncer à vos clients pour chaque mission à traiter afin de promouvoir une collaboration win-win.

Pensez alors à utiliser un simulateur de portage salarial en ligne pour connaître votre salaire brut. Pour ce faire, vous êtes amené à renseigner quelques chiffres importants comme le salaire brut, les congés payés, les majorations, les primes…

Le simulateur de portage salarial effectue alors le calcul de votre salaire net en tenant compte des charges salariales, des charges patronales, des frais du portage salarial, des taxes à payer…

Et si, après calcul du salaire net, le portage salarial vous paraît intéressant, pensez à collaborer avec une entreprise de portage salarial qui promet des avantages non négligeables comme le remboursement de vos frais professionnels, le reversement de votre TVA sur votre compte d’activité, etc. C’est important pour le succès de vos activités de salarié porté.

La concurrence avec les agences immobilières

Dans le domaine de l’immobilier, le portage salarial fait face à une concurrence féroce avec les agences immobilières traditionnelles. Les professionnels indépendants qui optent pour le portage salarial peuvent se retrouver en compétition directe avec ces agences établies depuis longtemps.

Cette concurrence peut présenter certains inconvénients pour les travailleurs autonomes dans l’immobilier. Les agences immobilières ont généralement des ressources plus importantes et un réseau clientèle bien établi, ce qui leur confère un avantage concurrentiel certain.

Les agences immobilières ont souvent des partenariats exclusifs avec des promoteurs ou des investisseurs locaux, leur permettant ainsi d’accéder à des offres privilégiées et de bénéficier de conditions tarifaires avantageuses. Cela rend la tâche encore plus difficile pour les professionnels en portage salarial qui doivent rivaliser avec ces avantages.

La notoriété et la réputation sont aussi des éléments importants dans le secteur immobilier. Les agences immobilières jouissent souvent d’une image déjà établie auprès du grand public et peuvent attirer davantage de clients grâce à cela. Vous devez prendre en compte tous les facteurs avant de faire ce choix professionnel. Une analyse approfondie des avantages et inconvénients du portage salarial doit être réalisée afin de décider si cette option correspond réellement aux besoins et objectifs spécifiques du professionnel indépendant dans le secteur immobilier.

Les obligations administratives et fiscales du portage salarial immobilier

Le portage salarial immobilier présente aussi des obligations administratives et fiscales dont les professionnels indépendants doivent tenir compte. Effectivement, bien que cette forme d’emploi offre une certaine flexibilité et une autonomie dans le travail, elle implique aussi la prise en charge de démarches administratives supplémentaires.

Lorsqu’un professionnel opte pour le portage salarial, il doit signer un contrat avec une société de portage. Ce contrat va régir les relations entre le professionnel indépendant, l’entreprise cliente et la société de portage salarial. Il faut respecter certaines règles liées à la facturation et aux déclarations sociales. Lorsque vous accomplissez des missions pour vos clients immobiliers, vous devez établir des factures conformément aux règles comptables en vigueur tout comme effectuer toutes les démarches concernant les cotisations sociales telles que le paiement des charges patronales ou encore celui des taxes sur votre chiffre d’affaires.

L’encaissement des honoraires peut parfois être retardé si vous travaillez avec plusieurs entreprises clientes. Cela peut entraîner une gestion financière plus complexe puisque vous devrez gérer vos dépenses personnelles alors même qu’il y a un délai de versement pour certains revenus.

L’imposition du revenu perçu constitue aussi un aspect important à prendre en compte dans ce type d’activité. La fiscalité appliquée au portage salarial peut être complexe en fonction des statuts juridiques et des régimes fiscaux en vigueur. Il faut bien prendre conscience de ces contraintes afin d’exercer son activité avec succès dans ce secteur spécifique.