Comment diversifier votre portefeuille immobilier pour obtenir des avantages fiscaux

1010
Comment diversifier votre portefeuille immobilier pour obtenir des avantages fiscaux

Pour faire un investissement ou plusieurs investissements dans des biens immobiliers, il est essentiel de savoir quelle est la meilleure stratégie à adopter pour se diversifier. Mais, diversifier son patrimoine immobilier, c’est aussi prendre soin de la fiscalité avec les impôts. Alors comment limiter le paiement d’impôts tout en faisant une diversification de son portefeuille immobilier ?

L’investissement immobilier locatif en résidence de services

La première solution pour diversifier votre investissement immobilier est de faire un placement en achetant un bien en résidence de services. La résidence de services est un bâtiment comme une résidence étudiante, par exemple, qui permet de proposer du locatif à un locataire qui va profiter de votre placement. 

A lire également : Les critères essentiels pour sélectionner idéalement votre bien immobilier à investir

Cet investissement immobilier est attractif et fiable sur le long terme, car vous n’avez pas à vous inquiéter des impôts. Le taux d’imposition est calculé sur les revenus en locatif pour ne pas en payer. 

L’investissement dans la LMNP

Puis, il est aussi possible de vous tourner vers un investissement en LMNP, c’est-à-dire une location meublée non professionnelle. Vous faites ainsi un placement dans un bien immobilier déjà meublé ou que vous meublez vous-même pour de cette façon le proposer à la location.

A découvrir également : Comment investir dans l’immobilier neuf ?

Dans ce cas, pour les impôts, il est possible d’avoir un abattement égal ou supérieur à 50 % ou alors, de déduire vos charges et amortissement du bien sur les revenus en question. Ce sont souvent les revenus issus de la catégorie BIC qui échappent à cette fiscalité.

L’investissement immobilier avec une SCPI

Avez-vous pensé à la SCPI pour faire un placement dans un patrimoine immobilier ? La SCPI est une société civile de placement immobilier. Vous pouvez ainsi faire des placements de vos revenus en achetant une part d’un bien immobilier. 

Le fonctionnement de la SCPI possède plusieurs avantages comme la gestion du placement par la SCPI ou encore les revenus issus du locatif parfois élevés. Vous l’avez compris, comme les deux autres solutions, vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux non négligeables.

Comment diversifier votre portefeuille immobilier pour obtenir des avantages fiscaux

Le crowdfunding immobilier pour votre investissement

Enfin, c’est le crowdfunding immobilier qui peut se révéler être une bonne solution pour diversifier vos placements. En effet, ce type de placement immobilier a vu le jour aux États-Unis, depuis déjà plusieurs années et le rendement qui découle de ces placements se révèle être très intéressant. 

Mais, cela ne s’arrête pas au rendement de ce placement puisque le crowdfunding immobilier permet également d’avoir des avantages fiscaux intéressants. Le calcul de l’impôt sur la fortune, par exemple, n’est pas calculé sur le rendement de votre investissement. Via le PEA-PME, il y a ainsi la possibilité d’avoir des avantages fiscaux comme pour la SCPI ou les autres solutions de placements évoquées précédemment.

Pour limiter le risque et les impôts lors de la diversification de vos placements en immobilier durant votre vie, des tas de solutions existent. Sur le marché, de plus en plus de nouveautés voient le jour en faisant évoluer le marché de l’immobilier et les placements d’argent.

L’investissement immobilier en Pinel ou en Denormandie pour réduire vos impôts

En plus du crowdfunding immobilier et des SCPI, il existe aussi d’autres moyens de diversifier votre portefeuille immobilier tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. Parmi ces solutions se trouvent l’investissement en Pinel ou en Denormandie.

Le dispositif Pinel vous permet d’investir dans un logement neuf ou réhabilité, situé dans une zone géographique définie par le gouvernement français. En échange de cette acquisition immobilière, vous pouvez alors bénéficier jusqu’à 21 % de réduction sur vos impôts pendant toute la durée de location du bien (12 ans maximum). Le but étant ainsi d’inciter les particuliers à investir dans l’immobilier locatif afin de répondre au besoin croissant en logements.

De son côté, le dispositif Denormandie est similaire au Pinel mais avec quelques différenciations intéressantes. Pour pouvoir profiter des avantages fiscaux liés à cet investissement immobilier, le logement doit être acquis entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2022, et doit être acquis pour effectuer des travaux importants (25 % minimums du coût total) pour remettre sur pied un quartier ancien dégradé notamment. Cet avantage fiscal s’adresse aux contribuables résidant dans les villes concernées, qui ont signé une convention avec l’Anah (Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat). Cette mesure incitative a été mise en place afin de revitaliser les centres-villes qui ont besoin d’un coup de pouce pour se développer.

Si vous êtes à la recherche d’une solution rentable et fiscalement avantageuse pour votre investissement immobilier, vous pouvez opter pour l’une ou même toutes ces méthodes. Avec une diversification intelligente de vos placements dans des actifs immobiliers différents, réduire vos impôts peut être un jeu d’enfant !

L’investissement en nue-propriété pour une optimisation fiscale et patrimoniale

En plus du crowdfunding immobilier et des dispositifs Pinel et Denormandie, l’investissement en nue-propriété peut aussi être une solution avantageuse pour votre portefeuille immobilier. Cette méthode d’investissement vous permet de ne pas avoir à gérer les contraintes liées aux locations immobilières tout en bénéficiant d’un rendement attractif.

Le principe est simple : acquérir la nue-propriété d’un bien immobilier signifie que vous en êtes propriétaire mais n’en avez pas la jouissance. En contrepartie, un usufruitier occupe le logement pendant une période déterminée (entre 15 et 20 ans), ainsi il perçoit les loyers générés par le bien. À terme, lorsque la pleine propriété sera rétablie entre vos mains après cette période, elle aura pris de la valeur.

L’avantage principal de l’investissement en nue-propriété est qu’il offre une optimisation fiscale conséquente puisque vous n’êtes pas imposé sur les revenus fonciers issus du bien acquis. Cet investissement correspond parfaitement à ceux qui cherchent à optimiser leur patrimoine sans pour autant vouloir s’occuper des contraintes locatives ou encore des charges inhérentes aux biens immobiliers loués.

Avant toute acquisition, vous devez vous renseigner sur plusieurs aspects tels que la qualité du promoteur vendeur ainsi que les garanties proposées notamment quant au risque locatif potentiellement encouru durant cette période d’usufruit temporaire.

L’investissement en nue-propriété est un choix pertinent pour les investisseurs souhaitant optimiser leur patrimoine et diversifier leur portefeuille immobilier tout en minimisant leurs contraintes fiscales. En revanche, il s’agit d’un placement à long terme qui demande de la réflexion ainsi qu’une étude scrupuleuse des conditions avant de se lancer.